Swissgay.ch home
  Guide-portail d'info gay, bi et lesbien suisse

Votre publicité sur Swissgay.ch

 

   
   
   
 

in englishauf deutschin italianoen españolem Português翻译成中文

 







 
 
 
 Les infos  [+/-]
60 - 59 - 58 - 57 - 56 55 - 54 - 53 - 52 - 51 50 - 49 - 48 - 47 - 46 45 - 44 - 43 - 42 - 41 40 - 39 - 38 - 37 - 36 35 - 34 - 33 - 32 - 31 30 - 29 - 28 - 27 - 26 25 - 24 - 23 - 22 - 21 20 - 19 - 18 - 17 - 16 15 - 14 - 13 - 12 - 11 10 - 09 - 08 - 07 - 06 05 - 04 - 03 - 02 - 01
 Magazines gays
 Vos articles
 Rechercher

Web Swissgay
 iPhone - Mobile

Swissgay.ch (Agenda + Guide) sur votre iPhone/mobile ! Tapez : swissgay.ch/m
 Partagez

Bookmark and Share

 Flux RSS

http://swissgay.ch/rss.xml
Subscribe
http://www.itsmynews.com

 Partenaires

Easyroommate.ch
Nathan gay café-bar
Ptisitegay.net
Swissgay blog
 Dons

Pour soutenir et développer Swissgay.ch. Merci !

 
Les infos | Rechercher une info | Réagir | Magazines gays | Vos articles
 
Pascal Sevran Paris - Pascal Sevran, cette fois, est mort
09.05.08

 

 

 

 

Pascal Sevran, décédé vendredi à 62 ans des suites d'un cancer du poumon, a été l'ardent défenseur de la chanson française "à l'ancienne" au travers de plusieurs émissions télévisées pendant 25 ans, tout en publiant son journal dont chaque tome était un succès de librairie.

Il avait été enterré une fois avant l’heure après une fausse information diffusée par Europe 1 en avril 2008. Mais cette fois, son décès a été "authentifié". C'est la famille de l'animateur elle même qui l'a fait savoir dans un communiqué parvenu à l'AFP.

Garçon coiffeur, parolier, écrivain, animateur télé : Pascal Sevran a connu un paquet de métiers. "Je voulais être de ces chanteurs de twist au bord de la piscine d’Eddy Barclay. Comme un imbécile, je disais "Côte d'Azur" en croyant avoir tout dit. J’y suis allé, j’en suis revenu. Nous ne vivons que d’illusions et de souvenirs", a-t-il commenté par la suite dans son journal, dont il publiait un tome chaque année depuis l’an 2000.

Dès la nouvelle de son décès, de nombreuses personnalités ont évoqué cet ardent défenseur de la chanson française à l'ancienne. Le maire de Paris Bertrand Delanoë a parlé de "la qualité d'écriture de l'auteur". "Au-delà des excès de certaines de ses positions qui avaient suscité la polémique, je retiendrai la sensibilité et l'intelligence de l'homme", a-t-il souligné. Line Renaud juge qu'"on l'ironisait à tort". "Il a été un protecteur de la chanson. Qui va faire cela maintenant ?", a-t-elle dit. Pour Marc-Olivier Fogiel, "Pascal était entier dans ses passions, ses enthousiasmes et ses colères. C'est ce qui faisait son charme". Pour Nicoletta, "si les tournées de chanteurs des années 60 ont autant de succès, c'est à lui qu'on le doit".

Né à Paris le 16 octobre 1945 d'un père chauffeur de taxi communiste et d'une mère espagnole et couturière, Jean-Claude Jouhaud (son véritable nom) quitte l'école avec pour seul diplôme le certificat d'études primaires.

Il rêve de devenir chanteur et fréquente le Petit conservatoire de la chanson, dirigé par Mireille. Il y fait la connaissance du philosophe Emmanuel Berl, époux de Mireille, et devient son secrétaire particulier.

Pascal Sevran passe à l'écriture de chansons (près de 500) dont le célèbre et émouvant "Il venait d'avoir 18 ans" pour Dalida, l'une de ses grandes amies. C'est dans la loge de la chanteuse qu'il rencontre, en 1977, François Mitterrand. Le compositeur entre dans le cercle des intimes de celui qui n'est pas encore président de la République et avec qui il entretiendra jusqu'au bout une amitié indéfectible. Sa fidélité pour le chef de l’Etat, resté quatorze ans à gouverner la France, a continué même après sa mort, en 1996. Ainsi, il aurait fait partie de ceux qui ont payé la caution de 5 millions d’euros du fils du président défunt, Jean-Christophe Mitterrand.

Après Mitterrand, Sevran s’est aussi lié avec Bertrand Delanoë et Jack Lang, à qui il rendra un rapport sur la sauvegarde de la chanson française du temps où celui-ci était ministre de la culture.

En 1981, il présente sur TF1 "La croisée des chansons" puis deux ans plus tard sur FR3 "Laisser passer la chanson". En 1984, il lance l'émission qui le rendra célèbre, "La chance aux chansons", sur TF1 jusqu'en 1991, puis sur France 2 jusqu'en 2000.

Le cheveu impeccable, l'oeil bleu qui clignote et virevoltant dans un costume du dimanche, Pascal Sevran, qui apostrophe à l'antenne un "Tintin" qu'on ne voit jamais, accueille aussi des membres de la jeune génération : Patrick Bruel y effectue ses débuts avec "Marre de cette nana". Cette émission ("l'une des moins chères de la télévision", a souvent rappelé Pascal Sevran) va durer 17 ans et devenir culte auprès d'un public fidèle.

Sa suppression en 2001 provoque des milliers de lettres de protestation. L'animateur revient le dimanche avec "Chanter la vie", qui s'arrête à l'été 2007, en raison de "soucis de santé", expliquait la chaîne, un problème sur une corde vocale, avait précisé Pascal Sevran.

Passionné de littérature, il tient son journal depuis 1998, à la suite de la mort de son compagnon de longue date, Stéphane, dont il ne parvient que difficilement à faire le deuil. Il écrit ce journal "pour tenir debout et garder palpitant de vie ce jeune homme aimé qui ne doit pas disparaître".

Le huitième et dernier tome, "La mélancolie des fanfares", était sorti début 2007. Il a écrit au total 15 livres, dont "Le passé supplémentaire" en 1979, couronné du prix Roger Nimier.

Pascal Sevran : "Heil !" Fin 2006, il avait provoqué un tollé en tenant des propos controversés sur la sexualité des Noirs, lors d'un entretien avec Var Matin. Il avait écrit, noir sur blanc, qu’il faudrait "stériliser la moitié de la planète". Il se grille aussi bien à gauche qu’à droite et à la télé. Cette phrase, inscrite dans son livre "Le Privilège des jonquilles", paru en janvier 2006, a sonné le glas de la bonhomie de l’animateur : "Les coupables [de la famine au Niger] sont facilement identifiables, ils signent leurs crimes en copulant à tout va. La mort est au bout de leur bite. Ils peuvent continuer puisque ça les amuse. Personne n’osera jamais leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l’humanité : faire des enfants, le seul crime impuni". Scandale. Le ministre de la culture de l’époque, Renaud Donnedieu de Vabres, juge les propos "scandaleux, inadmissibles et racistes". Depuis, difficile de trouver sur le web des pages qui évoquent Sevran sans faire allusion à cette histoire, à son homosexualité ou aux propos limites qu’il tenait sur les femmes. Des personnalités, y compris de gauche, avaient pris sa défense en assurant que Pascal Sevran ne méritait pas l'étiquette de raciste, mais il avait reçu un sévère avertissement de France 2.

En 2007, Sevran n’a pas manqué d’afficher son soutien au nouveau président, Nicolas Sarkozy.

Le 21 avril dernier, son décès avait été malencontreusement annoncé sur Europe 1, information reprise ensuite sur France 2, Direct 8 et des sites internet. Avant d'être démentie dans la demi-heure suivante. Cette annonce erronée avait entraîné des remous au sein d'Europe 1 et l'émoi de la Société des rédacteurs (SDR). Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait rappelé à l'ordre sous forme de "mise en demeure" Lagardère Active, qui contrôle Europe 1, et Jean-Pierre Elkabbach.

En 2007, Pascal Sevran est devenu l’une des égéries du "Comité de la claque", qui élit chaque année la personnalité à claquer. Le prix à payer pour ses paroles.

Swissgay.ch

  Derniers titres
  Suisse - Un séropositif étranger sera renvoyé, décide le Tribunal administratif fédéral
  Grenoble - Concert de Capleton annulé
  Suisse - Un CD homophobe retiré de la vente
 
USA - En direct, un journaliste au bord des larmes pour le mariage gay
  Allemagne - Un CD homophobe ne sera pas distribué
  Californie - Le mariage homo interdit
  Capleton - Homophobie : les défaillances du système lausannois

 

  Vos réactions

 

 Publicité

 

   
 

 

 
 Services

   
1 shoe.org

165.420

2 purplemoon.ch

290.590

3 swissgay.ch

348.659

4 gay.ch

507.022

5

joy4men.ch

723.176

  TOP 20 : le classement
  Votre publicité moins cher !

Recevez nos infos.
Votre email :




Mailing list, liste de diffusion et gestion d'emailing

Les articles des internautes

Vous avez quelque chose à dire ?
Publiez votre article sur Swissgay.ch en 2 clics.

Faut-il interdire Capleton et les artistes qui appellent au meurtre d’homosexuels ?

Oui, bien sûr !
Si on interdit tous les artistes homophobes, où va-t-on ?
Boycottons !
Non, la liberté d’expression prime sur tout.
Capleton ? Connais pas et ne veux pas connaître.
A ignorer ! Pourquoi leur faire encore de la pub ?
Oui. On ne fait pas reculer la haine sans la combattre.
Non : on est en démocratie et chacun est libre de dire ce qu’il pense.


Voir les résultats
Swisstools.net
Tous les sondages

Mesures d'audience


Google Analytics

Weblog Deckpoint
Alexa
Netcraft
Trafficestimate

 
 
 
   
 

   
   
 Publicité

   
   

 
 
 
     
Publicité Swissgay.ch

 

top

Swissgay.ch | Swissgay.ch/Elle | Annonces | Chat | Webcam chat | Agenda | Guide gay et lesbien | Infos | Vos articles | Forums | Liens
Top 20 | Sondages |
Voyages | Colocation | Météo | Email gratuit | Programmes TV | Sorties cinéma | Vidéos | Radio-TV en ligne | E-cartes
Votre publicité - Tarifs - Fixez votre prix | Newsletter | Recommander | Qui ? | Contact | Rechercher

Swissgay.ch sur Netvibes

Abonnez-vous au flux rss Actualité Swissgay.ch : http://swissgay.ch/rss.xml  -  Rejoignez Swissgay.ch sur Facebook :  Swissgay.ch sur Facebook

© Kaos Editions 1998-2010 - Swissgay.ch - Genève