Swissgay.ch home
  Guide-portail d'info gay, bi et lesbien suisse

Votre publicité sur Swissgay.ch

 

   
   
   
 

in englishauf deutschin italianoen españolem Português翻译成中文

 







 
 
 
 Les infos  [+/-]
60 - 59 - 58 - 57 - 56 55 - 54 - 53 - 52 - 51 50 - 49 - 48 - 47 - 46 45 - 44 - 43 - 42 - 41 40 - 39 - 38 - 37 - 36 35 - 34 - 33 - 32 - 31 30 - 29 - 28 - 27 - 26 25 - 24 - 23 - 22 - 21 20 - 19 - 18 - 17 - 16 15 - 14 - 13 - 12 - 11 10 - 09 - 08 - 07 - 06 05 - 04 - 03 - 02 - 01
 Magazines gays
 Vos articles
 Rechercher

Web Swissgay
 iPhone - Mobile

Swissgay.ch (Agenda + Guide) sur votre iPhone/mobile ! Tapez : swissgay.ch/m
 Partagez

Bookmark and Share

 Flux RSS

http://swissgay.ch/rss.xml
Subscribe
http://www.itsmynews.com

 Partenaires

Easyroommate.ch
Nathan gay café-bar
Ptisitegay.net
Swissgay blog
 Dons

Pour soutenir et développer Swissgay.ch. Merci !

 
Les infos | Rechercher une info | Réagir | Magazines gays | Vos articles
 
  Les infos - 57
USA - La petite amie d'Angelina Jolie prévient Brad Pitt
La top modèle et actrice Jenny Shimizu entretiendrait une relation lesbienne avec Angelina Jolie depuis plus de dix ans. La petite amie de l'actrice américaine a d'ailleurs prévenu Brad Pitt: la relation entre les deux femmes n'est pas finie.
Jenny Shimizu a confié dans un documentaire diffusé sur Sky One TV: "Ca ne s'est jamais terminé entre elle et moi et je crois que ça ne se terminera jamais. Chaque fois qu'elle m'appelle, je viens. Je prends soin d'elle et je serai toujours là pour elle." Elle ajoute à propos de Brad Pitt: "Il veut des enfants et un mariage parfait. Elle, c'est une femme de caractère qui n'en fait qu'à sa tête. Je ne pense pas qu'il existe un seul moyen de contrôler Angelina. Elle ne sera jamais une femme au foyer."
Jenny Shimizu et Angelina Jolie se connaîtraient depuis le tournage de "Foxfire" en 1993. Leur relation se serait maintenue jusqu'à aujourd'hui, malgré le mariage d'Angelina Jolie avec Jonny Lee Miller.
13.12.05

USA - Ford maintient son retrait publicitaire des medias gays
Le groupe Ford maintient son retrait publicitaire des medias gays américains. Après un entretien avec des représentants d'une vingtaine de groupes LGBT à Washington, la direction des sociétés Ford n'a admis aucune concession.
Une semaine auparavant, le groupe avait annoncé qu'il renonçait à toute publicité dans les medias gays américains. L'American Family Association avait alors parlé de victoire, après avoir menacé Ford de boycott. Ford nie que son retrait soit lié aux pressions de l'AFA.
On peut se demander si le calcul de Ford est très judicieux. S'il échappe au boycott d'une association familiale américaine, échappera-t-il au boycott mondial des homosexuels ? Relatant l'affaire, "Le magazine des décideurs" Trends.be titrait: "Ford n'est plus très gay."
Au début de l'année 2005 déjà, Proctor and Gamble avait retiré toutes ses publicités des medias gays suite aux pressions de l'AFA. Plus de 300'000 personnes avaient signé un appel au boycott.
Microsoft a également été mis sous pression, suite à son soutien pour une loi antidiscriminatoire dans l'Etat fédéral de Washington. Le fabricant de produits alimentaires Kraft Foods, géant que l'AFA a aussi menacé de boycott, est toutefois resté inébranlable et continuera à soutenir les Gay Games 2006 à Chicago. 13.12.05

Amérique - 365gay.com élit la personnalité de l'année 2005
La rédaction de 365Gay.com, l'un des sites homos les plus importants au monde, a élu le premier ministre canadien Paul Martin personnalité de l'année 2005 pour avoir permis au Canada de devenir le premier pays américain à légaliser le mariage homosexuel.
Paul Martin est intervenu pour soutenir le mariage homo après des mois de réserve, mais il s'est finalement élevé contre les adversaires à l'égalité au sein même de son parti libéral, minoritaire, ainsi que contre l'opposition conservatrice.
Ses discours sur l'égalité des droits sont devenus légendaires et ont marqué l'histoire parlementaire canadienne. "Nous sommes une nation de minorités et dans une nation de minorités, il est important de ne pas sélectionner les droits. Un droit est un droit, et c'est de cela qu'il s'agit ce soir," avait clamé Paul Martin devant la Chambre des Communes peu avant le vote.
Après que les cours de justice de trois provinces canadiennes aient déclaré la nouvelle loi anticonstitutionnelle pour empêcher le mariage homo, le prédécesseur de Paul Martin, Jean Chrétien, avait affirmé que le gouvernement légaliserait le mariage homo afin d'apporter l'égalité à tout le pays. Mais Jean Chrétien s'était alors retiré de la bataille, laissant Paul Martin se débrouiller seul. Confronté à un gouvernement minoritaire qui pouvait tomber à tout moment, et à la dissidence dans son propre parti, Paul Martin aurait pu enterrer le mariage homo, alors qu'il n'avait plus l'appui que des deux plus petites formations politiques - les nouveaux démocrates et le bloc séparatiste Québécois. Il avait alors reconnu que cette pression était la plus forte, avec le soucis de préserver "le mariage traditionnel". Mais il avait cependant continué à relever le défi, ce qui lui avait coûté la perte d'un ministre d'Etat. La loi avait finalement été acceptée par 158 voix contre 133 par les Communes, une loi entérinée ensuite par le Sénat. Le 20 juillet 2005, le Canada devenait le quatrième pays au monde à légaliser le mariage entre personnes du même sexe, dix-sept jours après l'Espagne. Aujourd'hui, Paul Martin est en pleine campagne électorale. Son gouvernement minoritaire est finalement tombé. Pour son courage, 365Gay.com a élu Paul Martin personnalité de l'année 2005. (Swissgay.ch - Source: 365gay.com) 12.12.05

GB - Un chanoine anglais va se pacser
Jeremy Davies célèbrera ses 60 ans en janvier 2006 avec une fête au cours de laquelle il se pacsera avec son compagnon, le chanteur d'opéra Simon McEnery, rapporte le quotidien The Times dans son édition du 9 décembre 05. Jeremy Davies, chanoine à la cathédrale anglicane de Salisbury dans le sud de l'Angleterre, est l'homme d'église le plus haut placé à ce jour à vouloir profiter de la nouvelle loi sur les "civil partnerships", selon le journal, qui ajoute que l'évêque de Salisbury sera présent à la cérémonie. La nouvelle déplaira certainement aux traditionalistes de l'Église d'Angleterre, qui refuse de créer une liturgie officielle adaptée aux unions civiles et ordonne à ses prêtres de ne pas bénir les couples pacsés. Par ailleurs, l'anglicanisme risque le schisme au sujet des curés ouvertement gay depuis la nomination de Gene Robinson au poste d'évêque du New Hampshire aux États-Unis en novembre 2003. (Tetu.com - Mike McDonough)
12.12.05

Thaïlande - Bangkok ouvre un centre commercial homo
Bangkok s'apprête à  ouvrir le premier centre commercial exclusivement homosexuel d'Asie en mars 2006.
Actuellement en cours de construction dans le quartier de Lat Phrao de la capitale thaïlandaise, le Tawana Centre Park d'un coût d'un milliard de Baht (environ frs 32 millions), abritera l'"Avenue Gay" d'une surface de 2'400 mètres carré, soit un tiers de la surface totale du centre commercial et de ses 1'500 magasins. Fin 2006, 500 autres magasins devraient venir s'y ajouter.
"Je ne pense pas que notre projet rencontrera de problèmes avec les conservateurs", espère Anusorn Jaruwattanaukool, le manager du projet . "La partie homo du centre commercial ne proposera que des meubles, des boutiques, des cafés et des restaurants." Pas de saunas donc, ni de sex-shops ou de librairie gay. "Aucun magasin n'aura de rapport avec le sexe."
Le centre commercial espère attirer 15'000 visiteurs thaïlandais et étrangers par jour... (Swissgay.ch - Source: www.gay-thailand.be)   06.12.05

GB - Le "mariage" homo en vigueur
(
Photo de gauche - Genève, les 1ers pacsés de Suisse, le 8 mai 2001: Yves de Matteis et Patrick Berguer, Florence et Nina)

Le "Civil Partner-ship Act", ou "partenariat civil", entre en vigueur ce 4 décembre 05 en Grande-Bretagne. Il offre aux couples homosexuels les mêmes droits qu'aux hétérosexuels. Les deux différences mineures sont la non-obligation de consommer l'union et la cérémonie, qui se résume à une signature. La loi prévoit en outre la possibilité, lors d'une prochaine révision, de donner aux homosexuels l'accès aux méthodes de fécondation avec reconnaissance automatique de la parentalité.
Les couples homosexuels signeront ce partenariat civil devant un officier civil et deux témoins. Ils disposeront du droit de dissoudre l'union par une sorte de divorce similaire au mariage hétérosexuel. Le partenariat civil n'est toutefois pas ouvert aux couples hétérosexuels. Le Trésor entend ainsi limiter la perte de recettes provenant des droits de succession sur les biens immobiliers, estimée à 240 millions de livres par an.
Avant l'arrivée au pouvoir des travaillistes, en 1997, la Grande-Bretagne avait la législation la plus rétrograde de l'Union européenne. Pourtant, très peu de controverses ont été déclenchées à propos de cette loi en Grande-Bretagne. A l'exception des défenseurs des valeurs familiales à droite, une majorité d'élus ont soutenu cette législation. Même le très conservateur quotidien Daily Mail a mis un bémol à ses penchants homophobes, devant l'indifférence de ses lecteurs. Ensuite, Tony Blair a tenu ses promesses électorales en faveur des homosexuels. Egalité en matière de majorité sexuelle à 16 ans, suppression de la clause 28 interdisant la présentation de l'homosexualité dans les écoles comme un cadre normal de la vie, ouverture de l'armée interdite jusqu'alors aux gays, adoption, etc. La présence au sein du gouvernement de plusieurs ministres ouvertement gays souligne cette ouverture d'esprit.
Troisièmement, la polémique sur l'ordination des homosexuels au sein de l'Eglise anglicane, dirigée par le très libéral Mgr Rowan Williams, a neutralisé l'opposition de la religion d'Etat. Quant aux autres confessions, juive, musulmane ou catholique, elles ne disposaient pas des relais suffisants à Westminster pour parvenir à torpiller ce texte.
Enfin, la campagne hautement médiatisée de stars décidées à convoler en justes noces (Elton John, George Michael, Anthony Sher ou l'ancien comédien devenu député européen Michaël Cashman), a eu un grand retentissement auprès des jeunes générations. Elton John "épousera" son ami David Furnish le 21 décembre 05, soit 15 jours après la publication des bans, comme l'exige la loi. George Michael s'unira avec son ami Kenny Goss. Le gouvernement britannique a prévu que 22'000 couples homosexuels s'uniraient officiellement au cours des cinq prochaines années.

Après les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne et le Canada, la Grande-Bretagne devient le 5ème pays au monde à octroyer aux homosexuels les mêmes droits qu'aux hétérosexuels.
Dès lundi 5 décembre 05, premier jour de l'entrée en vigueur du partenariat civil en Grande-Bretagne, le Times a publié ses trois premiers faire-part. "Avec fierté, le Times reconnaît les mariages gays" et les inclut dans sa colonne d'annonces née il y a 221 ans, souligne le journal conservateur. (Swissgay.ch) 4-5.12.05

Unions homosexuelles: tour d'horizon mondial

Allemagne
Le contrat de vie commune entré en vigueur le 1er août 2001 accorde des droits similaires à ceux du mariage. Il ne donne pas le droit au régime fiscal des couples mariés et ne permet pas l'adoption.

Belgique

La loi autorisant les mariages entre homosexuels est entrée en vigueur le 1er juin 2003. Depuis février 2004, elle s'applique aux étrangers. Pour valider une union, il suffit que l'un des époux soit belge ou qu'il réside en Belgique. Les couples homosexuels ont les mêmes droits que les couples hétérosexuels, sauf en matière d'adoption et de filiation. Le 2 décembre 2005 cependant, la Chambre des députés a adopté une proposition de loi ouvrant l'adoption aux couples du même sexe.

Croatie

Une loi sur l'union entre personnes de même sexe adopté en juillet 2003 reconnaît uniquement le droit au "soutien mutuel" au sein du couple et le droit à la succession.

Espagne

Entrée en vigueur du mariage homosexuel le 4 juillet 2005. Droit d'adopter des enfants suivant les mêmes procédures que les couples hétérosexuels.

France

La France a adopté en octobre 1999 un texte légalisant les couples non mariés, y compris homosexuels: le Pacte civil de solidarité (PACS). Les contractants jouissent de certaines dispositions fiscales et sociales des couples mariés mais pas de toutes, notamment en matière d'héritage. Les célibataires ont le droit d'adoption, mais pas les couples homosexuels déclarés.
Le maire écologiste de Bègles (sud-ouest) Noël Mamère, a célébré en juin 2004 un mariage entre deux homosexuels qui a été annulé par la justice.

Hongrie

Les couples de même sexe sont reconnus comme concubins. Ce statut permet d'obtenir un crédit, de faire valoir des droits à un héritage et accorde des abattements fiscaux. L'adoption est exclue.

Pays-Bas

Le 1er avril 2001, les Pays-Bas ont été le premier pays à ouvrir le mariage civil aux couples du même sexe. Les obligations des conjoints ou les règles relatives à la dissolution de l'union sont identiques pour tous, quelle que soit l'orientation sexuelle du couple. Le royaume reconnaît également l'adoption.

Portugal

La loi portugaise reconnaît depuis 2001 les unions de fait de personnes vivant en couple depuis plus de deux ans indépendamment de leur sexe et leur reconnaît un certain nombre de droits notamment en matière fiscale. L'adoption n'est pas autorisée.

Grande-Bretagne

Le "Civil Partnership" (partenariat civil) offre à partir de lundi 5 décembre 2005 aux couples du même sexe les mêmes droits qu'aux hétérosexuels. Les deux différences mineures sont la non obligation de consommer l'union et la cérémonie, qui se résume à une simple signature, dans la même salle que les mariages. La loi prévoit la possibilité, lors d'une prochaine révision, de donner aux homosexuels l'accès aux méthodes de fécondation avec reconnaissance automatique de la parentalité.

Danemark

Premier pays au monde à autoriser, le 1er octobre 1989, un "partenariat enregistré" entre homosexuels. Il donne les mêmes droits que le mariage entre hétérosexuels, sauf à l'insémination et à l'adoption.

Norvège
Depuis 1993, mêmes droits que le Danemark

Suède
Depuis 1994, mêmes droits que le Danemark.

Islande
Depuis 1996, mêmes droits que le Danemark

Finlande
Depuis 2001, mêmes droits que le Danemark

Suède

L'adoption est possible depuis février 2003 et les lesbiennes peuvent à partir du 1er juillet 2005 avoir recours à l'insémination artificielle et à la fécondation in vitro.

Suisse

Les Suisses ont adopté le 5 juin 2005 par référendum un projet de "partenariat enregistré" pour couples homosexuels qui avait déjà été approuvé par le parlement. Il s'inspire du droit matrimonial mais reste distinct du mariage en excluant l'adoption et le recours à la procréation médicalement assistée.

Afrique du Sud

La Cour constitutionnelle s'est prononcé le 1er décembre 2005 en faveur du mariage homosexuel, donnant un an au Parlement pour modifier la loi, une première sur le continent africain.

Canada

La loi sur le mariage des couples homosexuels et l'adoption est entrée en vigueur le 20 juillet 2005. Avant l'adoption d'une législation fédérale, la majorité des provinces canadiennes autorisait déjà l'union entre homosexuels.

Etats-Unis

Un seul Etat, le Massachusetts (nord-est) autorise depuis 2004 le mariage de couples homosexuels. Le Vermont et le Connecticut (nord-est) reconnaissent les unions civiles qui offrent aux homosexuels un certain nombre de droits similaires qu'aux couples hétérosexuels.
Des mariages gays ont été célébrés en 2004 en Californie (ouest) et dans l'Oregon (nord-ouest), suscitant une vive polémique dans le pays. Ils ont été ensuite annulés par la justice.
L'adoption est autorisée dans huit des 50 Etats.

Nouvelle-Zélande

Depuis décembre 2004 une législation controversée accorde aux couples homosexuels ayant officialisé leur union les mêmes droits que ceux dont bénéficient les couples hétérosexuels. Le texte ne modifie cependant pas l'acte de mariage qui reste défini comme l'union d'un homme et d'une femme.
(Swissgay.ch) 6.12.05
> Voir aussi: Cartographie de l'homophobie à travers le monde

GB - Le gouvernement compte la population homo
Combien y'a-t-il d'homosexuels ? Les statisticiens du gouvernement britannique apportent enfin une réponse. Ce ne sont ni 10 % comme la plupart des activistes gays l'ont maintenu pendant des décennies, ni 1 % comme l'affirment les groupes anti-gays. Le Trésor britannique estime le nombre d'homosexuels à 6 %.
Le Trésor a voulu connaître l'impact économique du "Civil Partner-ship Act", ou "partenariat civil", entré en vigueur le 5 décembre 05 en Grande-Bretagne. La nouvelle loi donne aux partenaires de nouveaux droits dans le domaine des impôts, des pensions et des successions. Une influence certaine sur les recettes fiscales. Le ministère du commerce et de l'industrie a tenté d'estimer scientifiquement le nombre d'homosexuels en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Gales et en Irlande du Nord. Le ministère avance le chiffre de 1,5 à 2 millions de gays, de lesbiennes et de bisexuels actifs sur une population  totale de 30 millions de personnes. Le ministère a ensuite estimé le nombre d'homosexuels inactifs: étudiants, retraités ou chômeurs. Résultat: 3,6 millions de Britanniques seraient gays ou lesbiennes, alors que la population totale s'élève à un peu moins de 60 millions de personnes.
Certains n'ont pas attendu pour critiquer ces méthodes de calcul. D'autres estiment qu'ils sont une étape importante. "C'est un moment significatif," a affirmé Ben Summerskill de l'association Stonewall au quotidien The Observer. "Pour la première fois,  le gouvernement reconnaît l'existence d'un nombre substantiel de personnes homosexuelles en Grande-Bretagne." Ces chiffres sont également bien accueillis par l'industrie publicitaire qui lorgne vers l'or rose britannique. La banque Barclays, les hôtels Hilton, L'Oreal et une multitude de compagnies de voyage essaient déjà de s'approprier une part du gâteau. Barclays, l'un des plus importants instituts financiers au monde, estime que les gays et les lesbiennes britanniques totalisent un revenu annuel cumulé de plus de 100 milliards de dollars. (Swissgay.ch - Source: 365gay.com - The Observer) 11.12.05

Israël - Eytan Fox: après "Yossi et Yagger", "The Bubble"
(...) Au milieu de la nuit d'automne, Eytan Fox filme la scène d'attentat de son prochain film, The Bubble. Faire sauter le café Orna et Ella, c'est faire sauter un symbole: c'est le plus ancien café de la rue Sheinkin, qui a longtemps été le rendez-vous des artistes et qui voit maintenant déferler le vendredi des centaines de jeunes venus faire la fête.
Pour l'heure, deux heures du matin, ils sont nettement moins nombreux, et assez peu étonnés par la scène postexplosion pourtant absolument réaliste. (...)
"The Bubble", c'est le surnom que les Israéliens donnent à Tel-Aviv, "une bulle où les gens essaient de vivre en faisant abstraction de ce qui se passe dans le pays, l'occupation, les attentats", explique Gal Uchovsky, producteur et coscénariste du film. (...) "L'idéologie de Sheinkin est très simple, ajoute-t-il. On veut une vie meilleure, plus marrante, pour ça, la guerre doit s'arrêter." La matrice de Bubble, c'est "Florentine", une série télévisée qui a eu un immense succès, un Friends à l'israélienne, sur laquelle Fox a travaillé.
Si l'on en croit le scénario et ses auteurs (Fox et Uchovsky), The Bubble est essentiellement une comédie sentimentale, même si c'est une comédie sur fond d'occupation et d'attentats-suicides, et même si elle a une fin indubitablement tragique. Les héros en sont trois jeunes colocs, juifs israéliens, et l'histoire d'amour centrale, celle qui rapproche un Israélien, Noam, et un Palestinien, Ahsraf, rencontré lors d'un incident au check point de Naplouse. Le film verra se succéder la vie clandestine d'Ashraf, un mariage arabe, des pétards fumés sur une terrasse, une jeune Palestinienne tuée par un soldat israélien et une "rave contre l'occupation".
Un scénario, donc, à l'image de "l'idéologie de Sheinkin": un mélange de scènes légères, futiles parfois, sur la culture jeune de Tel-Aviv, et de thèmes politiques ou militants, que le couple (à la ville comme au travail) Fox-Uchovsky fait passer dans ses films ("Tu marcheras sur l'eau" et "Yossi et Jagger"): visibilité gay et "réflexion sur la virilité, le grand sujet ici. Tout le monde fait l'armée, il faut être fort, prêt à tuer et à mourir, le machisme fait partie du mécanisme de survie", dit Uchovsky. (...)
Scénario "sensible". (...) Les séquences ont été tournées à Kalansuah, village arabe en territoire israélien, au sud de Tulkarem. "Dis-moi, a demandé Eytan à Mahmud, l'homme qui fait le lien avec les villageois, ils savent que le film parle d'une relation homosexuelle et d'un attentat kamikaze ?" Mahmud lui-même pense que le film est intéressant, "il aborde des choses dont on ne parle jamais", mais il a pensé préférable de ne communiquer qu'une version assez succincte du scénario. "Tu leur dis: c'est l'histoire d'une famille palestinienne pauvre, l'armée israélienne les tue, tout le monde est très triste".
Du côté des acteurs, ça n'est pas forcément compliqué pour un Arabe de jouer dans un film israélien. Aucun problème pour Youssef Sweid, qui joue Ashraf, ni pour les actrices qui jouent sa soeur et sa mère. Mais ça n'est pas forcément simple non plus. Comme le dit Uchovsky, "pour un homme arabe d'un certain âge, ça peut poser un problème de jouer dans un film considéré comme gay". De fait, le premier acteur contacté avait accepté le rôle, jusqu'à ce qu'il lise le scénario et découvre son rôle, le père d'un jeune Palestinien homosexuel, et se désiste. Même topo avec le second. Le troisième a commencé par dire: "Un film gay ? Pas de problème. De toute façon, aucun Arabe ne le verra." Il a réfléchi, avant, lui aussi, de changer d'avis. C'est donc finalement un quatrième, Hussein Yassin Mahajne, qui joue le rôle du père. (Source: Liberation.fr - Natalie Levisalles)  11
.11.05

Suisse - Les premiers "pacs" pourront être conclus en 2007
Le Conseil fédéral vient de le confirmer: les premiers pacs entre homosexuelLEs, c'est pour janvier 2007. C'est lent, très lent ! Dans d'autres pays, il n'a fallu que quelques jours pour appliquer la loi. M. Blocher prend son temps.

Le Conseil fédéral a confirmé ce calendrier. Il a en revanche fixé au 1er janvier 2006 la levée de l'interdiction de mariage entre une personne et l'enfant de son ex-conjoint.
La loi sur le partenariat enregistré a été acceptée en votation populaire le 5 juin 04. Avant de l'appliquer, il faudra adapter nombre de lois cantonales ainsi que de programmes informatiques fédéraux, cantonaux et communaux.
Toutes les formules dans lesquels l'état civil joue un rôle devront être modifiées, note le gouvernement, pour expliquer que la Lpart ne pourra pas entrer en vigueur plus tôt.

Le 21 juillet 05 déjà, l'Organisation suisse des gays Pink Cross, l'Organisation suisse des lesbiennes LOS et l'Union des ami/es et parents de lesbiennes et de gays FELS, avaient demandé au Conseiller fédéral Blocher de veiller à une application plus rapide de la loi. L'Espagne et le Canada ont prouvé que même des lois plus audacieuses que la nôtre pouvaient entrer en vigueur en quelques jours.
Pour les unions de longue durée et pour les relations avec un ou une partenaire de l'étranger, cette lenteur crée des drames évitables. LOS, Pink Cross et FELS demandaient au moins de créer des solutions transitoires pour les cas précités.
Le gouvernement a en revanche fixé au 1er janvier 2006 l'entrée en vigueur d'une des dispositions de la loi. Dans le cadre des débats sur la Lpart, le Parlement a en effet décidé de lever l'interdiction faite à une personne de contracter un mariage avec l'enfant de son ex-conjoint. (Swissgay.ch avec ATS) 10
.12.05

Berne - Poznan: manifestation devant l'ambassade de Pologne
A Berne, seule une quarantaine de personnes ont apporté leur soutien aux manifestants de la Marche de la Liberté de Poznan. Elles se sont retrouvées devant l'ambassade de Pologne samedi 10 décembre 05, à l'occasion de la Journée internationale des droits humains. Elles ont dénoncé l'interdiction d'une manifestation à Poznan contre les discriminations basées sur l'orientation sexuelle, ont expliqué l'Organisation suisse des lesbiennes (LOS) et celle des gais Pink Cross. Les participants à ce défilé pacifique organisé dans la ville polonaise avaient été brutalement dispersés.
La Co-Présidente de LOS a invité l'ambassadeur par mégaphone à venir prendre un verre de vin chaud, ce que le premier conseiller, représentant de l'ambassadeur, est venu partager.
La Conseillère nationale PS Margret Kiener Nellen a rappelé dans un discours qu'elle a tenu devant l'ambassade qu'elle s'était exprimée - avec la majorité des Suisses - pour l'extension de la liberté de circulation des personnes dans les pays de l'UE. C'est pourquoi elle a été doublement choquée que, sur ce sujet, la Pologne se démarque de l'Europe.
Le représentant de l'ambassade a déclaré qu'il n'y avait pas de discrimination des gays et des lesbiennes en Pologne. Pour lui, les autorités ont agi en tenant compte de la population qui est incapable d'établir une frontière entre la pédophilie et l'homosexualité. Kiener Nellen a fait observer que l'Etat polonais avait une mission d'information et de sensibilisation à mener en la matière. (Swissgay.ch avec ATS et Pink Cross) 10
.12.05

Caraïbes - L'ONU critique la Jamaïque
Les Nations Unies accusent la Jamaïque de ne pas en faire assez pour élucider le meurtre d'un militant gay, rapporte le site 365gay.com. Steve Harvey, de l'association de lutte contre le SIDA "Support for Live", avait été kidnappé le 1er décembre 05 puis assassiné. Trois hommes s'étaient introduits dans son logement, dans lequel l'activiste de 30 ans vivait avec deux colocataires. Après le vol d'objets de valeur, ils l'ont obligé à le suivre en affirmant: "Nous savons que t'es pédé." Deux heures plus tard, la victime était retrouvée morte. ONUSIDA, le programme de coordination de l'ONU pour la lutte contre le VIH et le SIDA, rend le gouvernement coresponsable des actes homophobes, qu'il encourage. Pour ONUSIDA, la Jamaïque doit prendre conscience que "l'homophobie est une discrimination qui favorise aussi la propagation du SIDA, non seulement en Jamaïque, mais dans toutes les Caraïbes." Conformément à des indications de l'organisation des droits de l'homme Rights Watch, la police du pays n'intervient que rarement lors de crimes contre les homosexuels. 9.12.05

Grèce - Le gouvernement grec contre l'ouverture du mariage homo
Le gouvernement de droite grec n'a pas l'intention d'instaurer le mariage entre homosexuels, a affirmé le porte-parole du gouvernement Théodore Roussopoulos, réagissant à une question sur ce sujet du petit parti de gauche Syn au parlement. Évoquant les "initiatives législatives" dans des pays de l'Union européenne, comme la Belgique, l'Espagne ou le Royaume-Uni, mais aussi aux États-Unis et en Afrique du sud, le président du Syn, Alekos Alavanos, avait demandé au ministre de la Justice, Anastassis Papaligouras, s'il avait "l'intention de reconnaître le concubinage" pour les couples gays et lesbiens. Selon M. Alavanos, "ce sujet a pris des dimensions sociales en Grèce" et la demande des associations pour la légalisation du concubinage des couples du même sexe et les droits découlant de cette union "est forte". L'association des homosexuels (Eok) s'est félicité de l'initiative du Syn. "Alors qu'en Europe presque chaque jour les discriminations contre les homosexuels sont en train d'être supprimées, en Grèce le gouvernement ne fait rien", a déploré l'Eok dans un communiqué. Le gouvernement n'a jusqu'ici donné aucune suite à une proposition en février du Comité grec des droits de la personne, un organe officiel de conseil du Premier ministre, suggérant la création d'un régime légal pour les couples homosexuels et l'adoption d'une série de mesures anti-discriminatoires en faveur des gays et des lesbiennes. (AFP) 9
.12.05

République tchèque - Les députés adoptent une loi anti-discrimination
La Chambre des Députés du Parlement tchèque a adopté le 7 décembre 05 une nouvelle loi anti-discrimination qui renforce notamment la protection des personnes LGBT.
Cette loi qui définit pour la première fois la discrimination, fondée sur le sexe, l'orientation sexuelle, la race, l'âge ou le handicap, vise à faire respecter les droits fondamentaux et l'égalité de traitement.
Sa promulgation avait été exigée par Bruxelles pour l'adhésion à l'Union européenne (UE), le 1er mai 2004, mais le gouvernement n'a adopté le projet de texte qu'en décembre dernier.
Le texte a été soutenu par la coalition de centre-gauche au pouvoir, les élus des deux partis d'opposition de droite et les communistes ont voté contre.
L'entrée en vigueur de la loi, le 1er juillet 2006, est conditionnée par l'approbation du Sénat et le paraphe du président, Vaclav Klaus. (AFP) 8
.12.05

> Lire aussi: "Europe - Les Tchèques plus tolérants envers les homos que les Polonais, les Slovaques et les Hongrois"

Italie - Le Vatican critique la légalisation des unions civiles proposée par Romano Prodi
Le Vatican a vivement pris position, mardi 6 décembre 05, contre la légalisation des unions civiles proposée par l'opposition, débat qui agite le monde politique italien actuellement. "L'Unione (L'Union, la coalition de l'opposition dirigée par Romano Prodi), propose une reconnaissance juridique des unions civiles (...). Encore une fois, nous nous sentons le devoir de redire l'opposition absolue à ces fausses conceptions du mariage et de la famille qui ne respectent pas le projet de Dieu", écrit le quotidien du Vatican, l'Osservatore Romano."Qu'ils soient appelés unions civiles, couple de fait, Pacs, la réalité de ces projets est toujours la même: détruire la famille", a ajouté le journal. Romano Prodi, catholique pratiquant, a réuni cette semaine les dirigeants des partis de la gauche italienne réunis sous la bannière de l'Unione pour élaborer un programme de gouvernement en vue des élections législatives du 9 avril 2006. L'une des mesures adoptées est la reconnaissance juridique des unions civiles, une manière de reconnaître des droits aux couples homosexuels, ce que réclament plusieurs formations de l'opposition. 7
.12.05

GB - Robbie Williams-Tom Cruise: même combat
Le chanteur britannique Robbie Williams a obtenu, mardi 6 décembre, des dommages-intérêts importants, d'un montant non dévoilé, de groupes de presse qui avaient affirmé qu'il était un homosexuel caché, a indiqué son avocat. Le chanteur avait porté plainte contre MGN et Northern and Shell devant la Haute Cour de Londres. Les groupes ont reconnu que les allégations étaient fausses. "M. Williams n'est pas, et n'a jamais été, un homosexuel", a déclaré son avocat Tom Shields, comme avant lui celui de l'acteur américain Tom Cruise. Après la publication d'une autobiographie autorisée, Feel, rédigée par un proche du chanteur, Chris Heath, MGN avait publié dans l'hebdomadaire The People, en août 2004, un article intitulé "L'amant homosexuel secret de Robbie". L'article suggérait que le chanteur trompait le public en faisant croire qu'il n'avait de relations qu'avec des femmes, alors qu'il avait en fait des rapports homosexuels avec des inconnus, notamment dans les toilettes d'un club de Manchester. Un article avec des allégations similaires était paru dans les magazines Star et Hot Stars en décembre 2004. Les journaux concernés ont offert des règlements à l'amiable à Robbie Williams et publié des excuses dans leurs pages. En 2003, le chanteur avait tenu une conférence de presse dans un club de strip-tease pour réaffirmer son hétérosexualité. 7
.12.05

Suisse - "Le pape est un imbécile !": démission au PDC
La porte-parole du PDC, Monika Spring, 29 ans, a démissionné lundi 5 décembre 05 avec effet immédiat. A son poste depuis le 21 mars, elle a tenu des propos véhéments contre le pape et l'église catholique.
Elle a déclaré à des journalistes qu'elle songeait quitter l'église catholique, avant d'ajouter que le pape était un "imbécile". La porte-parole s'est dite particulièrement choquée par l'attitude du pape envers les homosexuels. Et cela , a-t-elle encore déclaré, alors que l'église catholique est la plus grande organisation d'homos du monde. Monika Spring a aussi critiqué les enseignements de l'église catholique en matière sexuelle. Selon elle, le pape condamne, avec l'interdiction du préservatif, d'innombrables personnes à une mort certaine par infection VIH. En clair, Monika Spring a dit tout haut ce que tout le monde pense. Sans doute a-t-elle choisi le mauvais parti pour le faire. Ludwig Zurbriggen, auteur d'un livre sur le PDC: "Monika Spring doit quitter ses fonctions au premier faux pas et cela montre qu'elle ne bénéficie d'aucun soutien. (...) Le PDC est un parti conservateur, dans lequel les femmes se heurtent à des obstacles encore plus forts qu'ailleurs. Et les hommes conservateurs protègent leur pouvoir."

Monika Spring a reconnu avoir tenu ces propos, mais qu'ils avaient été séparés de leur contexte, rapporte l'agence de presse AP. Ses déclarations portaient sur l'interview d'Hermann Kügler, publiée dans le "Spiegel". Le prêtre allemand y déclarait qu'il était sûr que l'Eglise catholique était la plus grande organisation transnationale d'homosexuels. La presse alémanique s'est empressée de rapporter ses propos ce dimanche.
Depuis son émancipation de l'église catholique dans les années 1970, le PDC se demande s'il doit garder son "C", qui signifie l'intégration des valeurs chrétiennes. A part la crainte de perdre des électeurs, la sonorité des initiales du parti changerait radicalement...
Hier, la Conférence des évêques suisses (CES) n'a pas voulu commenter cette affaire. (Swissgay.ch) 6
.12.05

USA - Ford retire toutes ses pubs des medias homos
Le groupement des sociétés Ford a retiré presque toutes ses annonces des medias homosexuels américains. Ces annulations concernent les marques Jaguar et Land Rover, alors que la marque Volvo ne semble pour l'instant pas touchée par ces retraits. Bien qu'aucun lien ne puisse être établi pour l'instant, l'American Family Association (AFA) a parlé de victoire. L'association très anti-homo avait appelé ses membres à boycotter Ford, parce que le constructeur subventionne des gay prides, soutient le mariage homo et encourage ses cadres à suivre des cours sur la diversité. L'AFA avait retiré ses menaces après avoir été approchée par des concessionnaires de Ford qui avaient proposé leurs services pour négocier avec le constructeur.
Le groupe Ford s'est défendu d'avoir passé un accord secret pour éviter le boycott. Un porte-parole du groupe a affirmé à l'AFP que sa décision entrait dans le cadre d'une restructuration de son budget publicitaire et précisé que des publicités pour Volvo continueraient de paraître dans des magazines gays. (Swissgay.ch) 6-7.12.05

Suisse - Un chanteur gay pour l'Eurovision
Le chanteur suédois Andreas Lundstedt, ouvertement gay, représentera la Suisse à l'Eurovision Song Contest 2006 à Athènes.

Andreas Lundstedt ne semble pas être un inconnu: il est membre du groupe Alcazar qui a conquis l'Europe en 2002 avec son second single: "Crying at the Discotheque." Après des débuts à l'âge de cinq ans, Andreas apparaît à la télévision dès l'âge de 15 ans avec son groupe "Stage Four". Deux ans à New York et le voilà de retour en Suède pour l'Eurovision, déjà, avec un hit qui avait fait un tabac en Suède. Il s'est ensuite produit dans plusieurs comédies musicales, dont Grease, et tient actuellement le premier rôle dans "Saturday Night Fever" à Stockholm.
Les artistes qui représenteront la Suisse ont été choisis après un casting tenu à Munich fin novembre 05. Un groupe a été créé de toute pièce pour l'Eurovision: "Six4one". Plutôt qu'un boys-girlsband, les organisateurs auraient recherché des solistes avec une personnalité certaine. Le producteur et compositeur Ralph Siegel a arrêté son choix sur six chanteurs, tous de pays différents: Liel, une Israélienne de 16 ans, Tinka Milinovic de Boznie-Herzégovine, Keith Camilleri de Malte, Marco Matias du Portugal et la Suissesse Claudia D'Addio, issue des "MusicStars", style Star Academy alémanique. Tous sont des chanteurs confirmés et des vedettes dans leur pays. A apprécier le 20 mai 2006 en direct d'Athènes. (Swissgay.ch) 6.12.05
> Site de l'Eurovision Song Contest

Lausanne - Love Life: frs 20'000.- contre le SIDA
Comme chaque année à l'occasion de la Journée Mondiale contre le SIDA, la Nuit Stop SIDA "Love Life" a attiré la foule au MAD de Lausanne. Cette année, frs 20'100.- ont été récoltés par le MAD et les Jungle Gay Party en billets d'entrée. L'intégralité de cette recette sera reversée aux associations lausannoises de lutte contre le SIDA qui avaient pris part à la soirée, soit SID'Action, Point Fixe, SID'Actuel, Arc-en-Ciel et Vogay.

En cinq éditions, plus de frs frs 100'000.- ont ainsi été reversés aux associations locales. (Swissgay.ch) 5.12.05

Australie - Les territoires australiens vont autoriser les unions civiles
Le gouvernement du territoire de la capitale d'Australie (ACT), Canberra, a annoncé que la loi allait permettre les unions civiles. La décision a été critiquée par le gouvernement fédéral. Ce projet de loi reconnaîtrait "un droit civique social et légal de base" aux couples du même sexe dont la relation n'avait aucune légitimité dans la loi fédérale jusqu'ici. Au programme pour les couples gays et lesbiens: le droit d'hériter de son partenaire et de donner son accord en cas de traitement médical de l'un des deux. Les groupes de défense des droits LGBT ont remercié le gouvernement du territoire pour sa décision. Si le projet passe, cela représentera une avancée très importante pour les couples homos en Australie. (Source: Tetu.com) 5
.12.05

Allemagne - 71% des Allemands désapprouvent l'Instruction contre les prêtres gays
Près des trois quarts des Allemands désapprouvent la récente instruction du Vatican visant à interdire l'ordination de prêtres homosexuels, selon un sondage publié le 1er décembre 05 par la chaîne télévisuelle d'informations en continu N-tv. Dans cette étude réalisée par l'institut Forsa auprès de 1'000 personnes, 71% des Allemands interrogés désapprouvent la position du Vatican contre 25% qui l'approuvent. Chez ceux qui se déclarent catholiques, 67% désapprouvent le texte, ce qui montre bien le décalage de l'autorité avec ses ouailles. (...) (Tetu.com) 2
.12.05

Espagne - Forte homophobie chez les jeunes
Une enquête réalisée à Madrid sur l'homophobie dans le système scolaire révèle que 32% des garçons âgés de 14 à 18 ans ne considèrent pas comme anormal de se moquer des homosexuels. Plus de 18% sont même convaincus que les attitudes homophobes sont correctes, voir très correctes. Ces conclusions ont été présentées par le Collectif des lesbiennes, gays et transsexuels (Cogam) de Madrid et la fédération nationale des lesbiennes, gays et transsexuels (la FELGT). Par ailleurs, 28% des jeunes garçons ignorent que l'homosexualité n'est pas une maladie. Les filles semblent en revanche plus tolérantes: seules 15% d'entre elles ne condamnent pas la discrimination dont sont victimes les homosexuels. L'homophobie est donc une réalité dans le sytème éducatif. Les experts qui ont réalisé l'enquête considèrent que la peur des garçons à révéler leur homosexualité est ainsi plus que justifiée. (Tetu.com) 2
.12.05

Belgique - Les députés ouvrent l'adoption aux couples homosexuels
Les députés belges ont adopté dans la nuit du 1er au 2 décembre 05, à une courte majorité, une proposition de loi ouvrant l'adoption aux couples homosexuels.
Le texte, adopté par 77 voix contre 62 et 7 abstentions, peut encore être examiné par le Sénat dans les 60 jours, mais la Chambre des députés a le dernier mot.
Les socialistes, les écologistes et les libéraux flamands ont voté pour la proposition, les libéraux francophones étaient divisés, les sociaux-chrétiens et l'extrême droite ont voté contre.
Après l'entrée en vigueur de la loi, les homosexuels, mariés ou cohabitant, seront soumis aux mêmes règles que les couples hétérosexuels dans leur parcours d'adoption, tant pour des enfants belges qu'étrangers. Les partisans du texte ont souligné durant les débats que de nombreux couples homosexuels élevaient déjà des enfants en Belgique, mais que ceux-ci ne disposaient pas des mêmes protections juridiques que les enfants d'hétérosexuels, notamment en cas de séparation du couple ou de décès d'un des conjoints. Plus de 2'500 couples homosexuels se sont mariés en Belgique depuis que le royaume est devenu en 2003 le deuxième pays au monde, après les Pays-Bas, à autoriser le mariage homosexuel. (E-llico.com) 2
.12.05

Berne - Manifestation prévue devant l'ambassade de Pologne
( Photo: l'ambassade de Pologne à Berne )
Le recul des droits fondamentaux des gays et des lesbiennes en Pologne s'aggrave dangereusement, avec la complicité de l'Etat. LOS et Pink Cross appellent à manifester samedi 10 décembre 05 devant l'ambassade de Pologne à Berne, lors de la Journée des Droits humains. Les LGBT de Suisse entendent ainsi apporter leur soutien aux manifestants de la Marche pour l'Egalité de Poznan.
Annoncée dans les règles et autorisée dans un premier temps, la Marche a été interdite sous la pression de représentants de la droite conservatrice et de la Ligue de la Famille Polonaise. Malgré l'interdiction, des jeunes gens ont manifesté contre les discriminations fondées sur le sexe, la couleur de la peau, un handicap ou l’orientation sexuelle. Leur manifestation pacifique a été dispersée avec brutalité samedi dernier. Arrestations, coups, interrogatoires et insultes: la police a appliqué une interdiction contraire aux droits fondamentaux.
L’Organisation suisse des lesbiennes (LOS), l’Organisation suisse des gais (Pink Cross) et Amnesty International for gays and lesbians (Queeramnesty) condamnent ces faits. Les groupements de la droite conservatrice veulent empêcher que la vie gay et lesbienne puisse devenir un thème officiel. Vexations quotidiennes, répression et discrimination systématique ont atteint en Pologne des proportions effrayantes.
La liberté d’expression et de manifestation sont des droits fondamentaux de la démocratie. LOS et Pink Cross exigent du Gouvernement suisse qu’il condamne avec clarté les tendances homophobes et lesbophobes en Pologne. (Swissgay.ch - Source: communiqué LOS et Pink Cross) 1
.12.05

> Site de l'ambassade de Pologne à Berne
( photo: la police contre les manifestants à Poznan )
> Manifestation: Ambassade de la République de Pologne, Elfenstrasse 20a, 3006 Berne, samedi 10 décembre 2005 à 11h (apporter des bougies !).
Horaire des trains:
Dp Neuchâtel 09h43
Ar Berne 10h23
Dp Sion 08h15
Ar Berne 10h26
Dp Delémont 08h20
Ar Berne 09h30
Dp Genève 08h45
Dp Lausanne 09h20
Dp Fribourg 10h05
Ar Berne 10h23
Tram 3 direction Saali ou Tram 5 direction Ostring. Arrêt: Thunplatz

STOP SIDASuisse - SIDA: 20'000 personnes infectées, 90 morts par année
Plus de 20'000 personnes vivent avec le virus VIH ou le sida en Suisse. Chaque jour, deux nouveaux cas sont diagnostiqués, rappelle l'Aide suisse contre le sida à l'occasion de la Journée mondiale contre le sida jeudi 1er décembre 05.
Des actions seront menées dans toute la Suisse ce jeudi. L'Aide suisse contre le sida lance un appel à l'ouverture et à la tolérance. La discrimination et la stigmatisation des personnes séropositives sont en effet toujours une réalité. Les personnes concernées risquent de perdre leur travail si elles parlent ouvertement de leur infection. Nombre d'entre elles n'osent pas l'évoquer avec leurs connaissances de peur d'être rejetées. Elles sont aussi fortement désavantagées lorsqu'elles souhaitent conclure une assurance.
L'année dernière, quelque 90 personnes sont mortes du sida en Suisse. Cette année, le bilan devrait être identique.

Le directeur de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Thomas Zeltner a critiqué les mesures d'économie dans le domaine de la prévention. De nombreux cantons ont supprimé le poste de responsable de la lutte contre le sida, a-t-il regretté sur les ondes de la radio alémanique DRS.
L'épidémie du sida continue de s'aggraver dans le monde: elle a fait 3,1 millions de morts cette année, dont 570'000 enfants. Plus de 40 millions de personnes sont contaminées, dont 17,5 millions de femmes et 2,3 millions d'enfants. Selon le Programme commun de l'ONU sur le sida (ONUSIDA) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), près de cinq millions de personnes ont été infectées en un an, dont 700'000 enfants de moins de 15 ans. La pandémie frappe surtout l'Afrique et l'Asie.
La mondialisation est un facteur de propagation du virus du sida, selon une étude du Bureau international du travail (BIT) publiée mercredi. Les déplacements plus fréquents, l'immigration et la marginalisation des plus pauvres favorisent l'épidémie. Entre 80 et 90 millions de migrants constituent une population à risque. Quelque 12,3 millions de personnes forcées à travailler, dont 2,5 millions de victimes des trafiquants, sont soumises aux risques les plus élevés d'infection par le virus. (Swissgay.ch d'après RSR - Agences)
1.12.05

Afrique du Sud - Le mariage homosexuel bientôt reconnu
La cour constitutionnelle sud-africaine a annoncé, jeudi 1er décembre 05, qu’elle autorisait le mariage des personnes de même sexe, rapporte le Mail and Guardian. Les parlementaires ont un an pour modifier la loi de 1961, qui stipule que le mariage n’est légal que s’il unit un homme et une femme. L’année prochaine, la Nation arc-en-ciel sera donc le seul pays d’Afrique, où l’homosexualité est souvent rejetée, qui célèbrera des unions homosexuelles. (Afrik.com)
1.12.05

Émirats arabes unis - Le traitement aux hormones des homosexuels serait "facultatif"
Les autorités des Émirats arabes unis ont démenti mercredi 30 novembre 05, envisager d'administrer un traitement aux hormones "par la force" à un groupe d'homosexuels présumés arrêtés début novembre. Un responsable du ministère de l'Intérieur a précisé hier à l'AFP que le traitement aux hormones sera "facultatif". Il a indiqué que la justice décidera de leur sort lundi 5 décembre 05.

Washington, par la voix du porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, a dénoncé le 28 novembre la décision des Emirats d'imposer des traitements médicaux aux homosexuels arrêtés.
L'homosexualité est interdite dans les monarchies arabes du Golfe. Les prévenus encourent jusqu'à 5 ans de prison ainsi que des coups de fouet, en vertu du code pénal local inspiré de la charia (loi islamique). Mais, selon le lieutenant-colonel Houssani, certains ont depuis été libérés. (D'après Tetu.com avec AFP) 1.12.05

Vatican - Les homosexuels sont immatures, narcissiques et manipulateurs
Les homosexuels sont immatures, narcissiques, voire manipulateurs, selon le prêtre et psychanalyste français Tony Anatrella, qui commente dans l'Osservatore Romano, le quotidien officiel du Vatican, l’instruction désormais officielle barrant la prêtrise aux homosexuels.
Pour Tony Anatrella, consultant aux conseils pontificaux pour la famille et pour la santé, "l'homosexualité apparaît comme un inachèvement et une immaturité foncière de la sexualité humaine". Par conséquent, les homosexuels "ne sont pas dans l'état adéquat pour se marier, pour adopter des enfants et pour accéder au sacerdoce".
Les prêtres homosexuels, estime encore Anatrella, ont tendance à détourner leur fonction "à des fins narcissiques". Outre les "risques de passage à l'acte sexuel", le prêtre énumère les comportements développés, selon lui, par les prêtres homosexuels: "relations souvent fusionnelles", "repli sur un clan de personnes de même type" ou encore "exercice du gouvernement manipulatoire des idées et des personnes".
Les évêques et les personnes en charge de la formation des séminaristes sont en conséquence appelés à détecter les candidats à problèmes. Pour Anatrella, attention en particulier "aux candidats qui ont rencontré des difficultés d'identification à leur père", à ceux "qui demeurent dans des hésitations identitaires, qui ont tendance à s'isoler, qui ont du mal à s'interroger sur eux-mêmes, qui sont parfois dans le déni des questions sexuelles, qui ont une propension à s'idéaliser".
Les séminaristes qui ont une amitié sélective avec un autre étudiant, qui ont eu durant l'enfance ou l'adolescence des expériences homosexuelles "qu'ils ont tendance à minimiser", qui "visitent des sites pornographiques sur internet", qui "manifestent un sentiment de culpabilité" ou qui "se vivent comme des victimes", sont également à surveiller, estime Mgr Anatrella.
Il précise que l'instruction ne vise pas les homosexuels qui sont déjà ordonnés prêtres, et qui le demeurent. Il leur est cependant demandé de s'abstenir de vivre dans des communautés "regroupant le même type de personnalité", de ne pas revendiquer un ministère auprès des homosexuels, et de ne pas participer à des associations militant en faveur de l'homosexualité. (E-llico.com)
30.11.05

Europe - Les Tchèques plus tolérants envers les homos que les Polonais, les Slovaques et les Hongrois
Les Tchèques seraient plus tolérants envers les homosexuels que leurs voisins polonais, slovaques et hongrois, selon une étude conduite par le Groupe de recherche sur l'opinion des pays d'Europe centrale (CEORG), avec l'aide d'instituts de sondages nationaux tels que le CVVM ou l'Agence Focus. On apprend dans cette étude comparative que 42% des Tchèques sont favorables au mariage des couples de même sexe, alors que seulement 25% des Hongrois, 24% des Slovaques et 21% des Polonais partagent cette idée. De la même manière, 62% des Tchèques, 42% des Polonais, 39% des Slovaques et 36% des Hongrois sont d'accord avec la création d'un partenariat pour les couples homos (30% des Tchèques, 47% des Polonais, 53% des Slovaques et 58% des Hongrois sont contre). Enfin, en ce qui concerne l'adoption par des couples homosexuels, les opinions sont très défavorables dans ces quatre pays. Les Hongrois y sont opposés à 70%, les Tchèques à 72%, les Slovaques à 77% et les Polonais à 84%. (Tetu.com) 30
.11.05

Pologne - Soutien de taille pour les manifestants de Poznan
Le porte-parole des droits des citoyens est une institution polonaise à laquelle peut s'adresser toute personne mécontente du comportement d'une institution de l'État. Au nom du citoyen, le porte-parole peut aussi demander au Tribunal Constitutionnel l'abolition d'une loi qui serait contraire à la Constitution. Le porte-parole actuel, le professeur Andrzej Zoll, connu pour ses convictions conservatrices, a souvent été critiqué par le milieu LGBT pour avoir gardé le silence devant les actes homophobes qui sont survenus dans la vie publique polonaise. Andrzej Zoll a pourtant surpris tout le monde en présentant publiquement son analyse juridique dans laquelle il a démontré l'illégalité de l'interdiction de la marche de l'Égalité qui au eu lieu à Poznan le 19 novembre 05. Andrzej Zoll a ajouté qu'il soutiendra les différentes plaintes des organisateurs de la marche déposées dans plusieurs tribunaux. L'intervention d'Andrzej Zoll est le deuxième soutien aux militants homos d'un éminent juriste polonais, après celui de Marek Safijan, président du Tribunal Constitutionnel. (Tetu.com) 30
.11.05

GB - George Michael va s'unir avec son ami Kenny Goss
Après Elton John, la popstar britannique George Michael a annoncé mardi à Londres qu'il avait décidé de s'unir avec son ami de longue date, Kenny Goss.
L'ancien chanteur du groupe Wham!, âgé de 41 ans, a précisé que la cérémonie aurait lieu sans doute au début de l'an prochain, mais qu'il renonçait "au voile et à la robe de mariée "!
George Michael et Kenny Goss vivent en couple depuis 1996. En 1998, Michael s'était fait interpeller dans des toilettes publiques à Los Angeles. Il avait alors été obligé de révéler publiquement son homosexualité.
A partir du 21 décembre, les couples homosexuels auront accès aux unions civiles en Grande-Bretagne. Le gouvernement britannique a prévu que 22'000 couples homosexuels s'uniraient officiellement au cours des cinq prochaines années. (E-llico.com) 30
.11.05

Emirats arabes unis - Thérapie hormonale pour des homosexuels
Vingt-six homosexuels émiratis et étrangers ont été arrêtés au début du mois de novembre 05 par la police dans un hôtel où ils auraient célébré, selon les autorités, un mariage collectif. Les étrangers arrêtés lors de la fête vont être expulsés.
Le colonel Nadjm al Sayar a déclaré que les ressortissants émiratis, qui sont détenus à Abou Dhabi, "recevront un traitement psychologique, médical et sociologique. Certains d'entre eux recevront des hormones masculines (traitement hormonal à base de testostérone) parce qu'ils ont pris des hormones féminines."
"Ce genre de comportement est immoral dans notre société", a-t-il ajouté. L'homosexualité est interdite dans la majorité des pays arabes.

Les États-Unis ont condamné le 28 novembre 05 l'arrestation des homosexuels présumés ainsi que la décision des Émirats arabes unis de leur imposer des traitements hormonaux et psychologiques. Côté émirati, le colonel Mohammed Ibrahim Al Hajiri, du département des relations publiques, a affirmé que l'enquête était toujours en cours et que personne n'aurait pour l'instant été mis en examen. (Swissgay.ch) 30.11.05

Belgique - L'ILGA crée un spot télé pour l'adoption
A deux jours du vote sur l'adoption par les couples homosexuels en Belgique, l'ILGA (International Lesbian & Gay Association) lance une action inédite: un spot télé.
Jeudi 1er décembre 05, les députés fédéraux belges seront amenés à voter sur le projet de loi ouvrant l’adoption aux couples de même sexe. L'ILGA apporte son soutien aux associations locales qui se battent pour la reconnaissance de ce droit. L’agence de publicité DDB Belgium a réalisé un spot télé pour l’ILGA sur ce thème.
Le communiqué de l'ILGA précise que "si l’adoption semble être un des derniers combats à mener pour les associations gays et lesbiennes en Europe, cette dernière bataille n’en reste pas moins significative. Il n’y a d’égalité qu’absolue et pouvoir établir un lien de filiation entre des parents et des enfants relève des droits fondamentaux. Ceux-ci ne peuvent souffrir d’inégalités."
L'ILGA rappelle aussi que "ce dernier bastion vers une société plus juste et plus laïque ne doit pas nous faire oublier qu’être lesbienne, gay, bisexuel-le ou transgenre reste illégal dans 80 pays dans le monde. L’homosexualité est toujours punie de mort dans 9 pays." (Swissgay.ch - D'après ILGA) 29
.11.05
Le spot télé de l'ILGA: le visionner ici

Pologne - Poznan: l'homophobie de Lech Walesa éclate au grand jour
Dans une interview accordée à la revue polonaise Przekroj, Lech Walesa a condamné les parades et manifestations des minorités sexuelles. Il y explique que selon lui, le milieu LGBT veut imposer sa volonté à la majorité de la societé alors que la démocratie, "c'est le pouvoir de la majorité où les minorités doivent connaître leur place". L'ancien fondateur du premier syndicat libre polonais Solidarnosc et prix Nobel de la paix estime d'ailleurs que les réactions de la mairie de Poznan et de la police ont été trop moderées; lui-même aurait préféré que les participants de la manifestation illégale soient envoyés en prison. Enfin, l'ancien président de la République trouve que la lutte actuelle des gays et des lesbiennes n'a rien avoir avec sa lutte pour la liberté dans les années 1980.

Ce ne sont pas les premiers propos homophobes de Lech Walesa. En juin 2005, il avait condamné la gay pride de Varsovie. Walesa aime bien se présenter comme un humble serviteur de l'Église catholique et il est connu par ses convictions conservatrices et ses propos irrationels. Souvent perçu en Europe de l'Ouest comme un symbole de la démocratie, il est aujourd'hui peu soutenu par les Polonais. Aux élections présidentielles de 2000, il n'avait réuni que 1% des voix sur son nom. (Tetu.com - Adam Cioch) 29.11.05

Canada - Chute du gouvernement: menaces sur le mariage homo
Le gouvernement canadien est tombé le 28 novembre 05. Les conservateurs ont promis d'abolir le texte sur le mariage homo s'ils revenaient au pouvoir.

Suite à une motion de censure défiant le gouvernement de Paul Martin, l'opposition conservatrice a réussi à faire tomber le parti libéral par 171 voix contre 133. Les scandales financiers qui secouent les partis politiques canadiens depuis deux ans ont été fatals. De nouvelles élections devraient avoir lieu le 23 janvier 2006.
Les conservateurs ont promis que s'ils revenaient au pouvoir, ils aboliraient le texte sur le mariage des couples homos, adopté le 28 juin 05. Dans les régions rurales, certains groupes se sont même jurés de faire tomber les députés qui ont soutenu le mariage des couples du même sexe. Scott Brison, le seul ministre ouvertement gay, a déclaré qu'une victoire des conservateurs "serait un retour en arrière". Les dernières élections fédérales, qui avaient eu lieu le 28 juin 2004, avaient donné une courte majorité aux libéraux de Paul Martin, ce que les sondages prévoient cette fois encore. (Swissgay.ch) 29.11.05

Suisse - L'Aide suisse contre le sida lance un cri d'alarme
La Journée mondiale contre le SIDA prend malheureusement cette année tout son sens. Les dernières statistiques sont claires: l'augmentation des infections au VIH chez les gays est "massive", selon les termes d'un communiqué de Pink Cross qui relaie le cri d'alarme de l'Aide suisse contre le SIDA (ASS).

La hausse dépasse nettement celle des années précédentes. Chaque mois, 18 gays sont diagnostiqués séropositifs. Les infections aux autres maladies sexuellement transmissibles, telle la syphillis, augmentent aussi.
L'ASS rappelle l'importance du safer sex et le danger qui existe à le négliger. En 1994, 9% des gays ne se protégaient pas. Dix ans plus tard, ils sont 20%. Parmi ceux qui fréquentent la scène gay, près de 10% sont séropositifs. Chez les hétérosexuels, ils sont 30 à 40 fois moins.

Le risque de transmission étant plus élevé au début de l'infection au HIV, elle doit être détectée au plus tôt. Pour inciter les gays à faire le test HIV, l'ASS, avec les antennes régionales, va renforcer sa présence dans les scènes gays de Genève et de Zurich et développer la prévention sur internet. Un centre de conseils et de dépistage sera aussi mis sur pied en 2006. A Genève, une telle offre existe déjà avec le Checkpoint de Dialogai.  Ouvert depuis janvier 2005, 300 personnes y ont été accueillies. Parmi elles, 200 ont passé le test, qui s'est révélé positif pour 5 patients. (Swissgay.ch) 29.11.05
> Le Checkpoint de Dialogai à Genève

Suisse - Un homosexuel déclaré à la tête du Conseil national
Claude Janiak, qui n'a jamais caché son homosexualité, a accédé aujourd'hui 28 novembre 05 à la tête du Conseil national.
Le socialiste bâlois de 57 ans a été élu par 154 voix sur 167. Invité à prendre la parole au perchoir du National, il a commencé par remercier son partenaire Saverio Verrascina, avec qui il a écrit son discours d'investiture. Le socialiste avait fermement soutenu la Lpart durant toute la campagne, déclarant en mars 2005, alors que son parti recommandait massivement le OUI au partenariat enregistré, que cette loi mettrait enfin un terme aux discriminations les plus importantes envers les homosexuels.
Fils de réfugié polonais, Claude Janiak n'a été naturalisé Suisse qu'à l'âge de huit ans. "En m'élisant, vous avez choisi un président dont les ancêtres n'ont pas prêté serment au Grütli", a-t-il déclaré. Claude Janiak est entré au Conseil National en 1999 après avoir siégé 18 ans au Parlement de Bâle campagne. (Swissgay.ch) 28.11.05
> Le site de Claude Janiak

STOP SIDASuisse - Infections par le VIH: hausse alarmante chez les homosexuels
A quelques jours de la 18ème Journée mondiale contre le SIDA, les derniers chiffres publiés par l'OFSP font peur. Le nombre de nouveaux cas d'infections par le VIH chez les homosexuels connaît une hausse alarmante en 2005, selon les prévisions de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). L'OFSP a donc décidé de mieux cibler sa prévention sur ce groupe.
Dans la catégorie des "hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes", le nombre de nouveaux cas devrait passer de 175 en 2004 à 240 en 2005, soit une augmentation de 37%, a indiqué lundi 28 novembre 05 l'OFSP dans son dernier bulletin. Il se base sur les chiffres des neuf premiers mois et sur une extrapolation pour la fin de l'année.
Globalement, la tendance est toutefois à la baisse depuis 2002. Au 30 septembre 2005, les laboratoires de déclaration suisses avaient signalé 529 résultats positifs au test VIH. Sur cette base, l'OFSP estime que le nombre total pour 2005 devrait atteindre environ 720, ce qui représente une nouvelle diminution par rapport à 2005 (742).
Alors que la prévalence du VIH dans la scène gaie active est estimée à environ 10%, elle n'est que de 1% dans la population hétérosexuelle, précise Roger Staub, chef de la section sida à l'OFSP. Si l'on excepte les homosexuels, la baisse du nombre de nouveaux cas est nette, relève le spécialiste.
L'OFSP émet quelques hypothèses pouvant expliquer la situation préoccupante des homosexuels. Le nombre de partenaires a augmenté, tout comme l'activité sexuelle ainsi que la fréquence des rapports anaux en général, et en particulier des rapports anaux non protégés.
L'organisation suisse des gais Pink Cross, qui ne s'occupe pas directement du sida, avance d'autres explications. Selon son secrétaire romand Jean-Paul Guisan, la maladie est moins visible et fait moins peur à cause des progrès dans les traitements. Par ailleurs, en matière de prévention, certains cantons craignent encore d'évoquer la sexualité et donc l'homosexualité.
Pour les autres groupes de personnes touchées, les chiffres pour les neuf premiers mois de l'année révèlent que la proportion des femmes, en augmentation jusqu'en 2003, a baissé au cours des deux dernières années et s'élève à 32,4 % en 2005. S'agissant des personnes s'injectant de la drogue, la tendance est restée stable ces dernières années (10,5 % en 2005). (ATS)
28.11.05

Emirats - 26 homosexuels arrêtés risquent la prison et la flagellation
Vingt-six homosexuels, en majorité des ressortissants des Emirats arabes unis, ont été arrêtés alors qu'ils participaient à un "mariage collectif", selon les autorités, dans un hôtel près d'Abou Dhabi.
"Les 26 hommes sont en détention préventive pour les besoins de l'enquête et sont interrogés par les autorités", a déclaré à l'AFP un responsable sécuritaire.
Selon les autorités, la moitié des hommes arrêtés était habillée en mariées tandis que les autres portaient des vêtements d'hommes.
Le groupe des prévenus, des Emiratis pour la plupart, compte trois hommes de pays arabes voisins et un ressortissant indien. Les prévenus encourent des peines allant jusqu'à 5 ans de prison ainsi que des coups de fouet, en vertu du code pénal local inspiré de la loi islamique.
En avril dernier, deux Saoudiens, un Yéménite et un Jordanien avaient déjà été condamnés à deux ans de prison et à 2'000 coups de fouet chacun après avoir été arrêtés lors d'une rafle de la police contre un rassemblement homosexuel présumé à Djeddah, en Arabie saoudite. (E-llico.com)
28.11.05

Pologne - Solidarité avec Poznan dans toute la Pologne et à Berlin
Dix villes polonaises ont finalement organisé des manifestations de solidarité avec les gays et les lesbiennes brutalisés par la police à Poznan. Seul le rassemblement de Torun a été interdit, parce que les organisateurs n'ont pas demandé l'autorisation à temps. Nulle part la police n'a fait preuve d'agressivité envers les manifestants. Elle n'est intervenue qu'à Gdansk, contre des militants de droite, cette fois, qui avaient attaqué la marche pacifique et les policiers à coups de pierre. Au total, près de 5'000 personnes (militants LGBT, féministes, membres des partis de gauche, artistes, journalistes, intellectuels…) ont participé aux différents cortèges.
À Berlin, une centaine de gays et de lesbiennes polonais et allemands ont manifesté devant l'ambassade de Pologne pour protester contre l'homophobie du pouvoir polonais. (Tetu.com)
28.11.05

Genève - Nouvelle discothèque gay
Une nouvelle discothèque gay ouvrira prochainement ses portes à Genève. Annoncée pour début janvier 2006, elle se situera sur la rive gauche et ne sera pas très éloignée, géographiquement, de l'actuel Prétexte. Si les infos à son sujet sont distillées au compte goûte pour l'instant, elles n'en restent pas moins, cette fois-ci, certaines. (Swissgay.ch) 26.11.05

Canada - Chute annoncée du gouvernement canadien
Le gouvernement canadien de Paul Martin devrait tomber lundi 28 novembre 05. Tous les partis de l'opposition se sont en effet unis hier, jeudi 24 novembre, pour déposer une motion de défiance qui sera présentée et certainement adoptée lundi 28 novembre, les libéraux étant minoritaires à la chambre. Le Premier ministre sera alors contraint de convoquer de nouvelles élections dont le scrutin pourrait avoir lieu le 9, le 16 ou le 23 janvier. Le mariage des couples homos, adopté le 28 juin, ne sera plus un enjeu pour les élections, mais les conservateurs ont promis que s'ils revenaient au pouvoir, ils aboliraient le texte. Dans les régions plus rurales, certains groupes se sont même jurés de faire tomber les députés qui ont soutenu le mariage des couples du même sexe. Scott Brison, le seul ministre ouvertement gay, a déclaré qu'une victoire des conservateurs "serait un retour en arrière". Mais en fait, ce sont surtout sur les scandales politico-financiers remontant à 1995 que les leaders de l'opposition attaquent le Parti libéral. Les dernières élections fédérales, qui avaient eu lieu le 28 juin 2004, avaient donné une courte majorité aux libéraux de Paul Martin, ce que les sondages prévoient cette fois encore. (Tetu.com)
26.11.05

Brésil - Le Vatican interdit une chanteuse qui défend le préservatif
La chanteuse brésilienne Daniela Mercury a annoncé mercredi 23 novembre 05 que le Vatican avait annulé sa participation au concert de Noël du 3 décembre au Saint-Siège à Rome en présence du pape Benoît XVI, faisant valoir qu'elle défend l'utilisation du préservatif.
"Pour moi, l'utilisation du préservatif est l'instrument de protection de la vie", a déclaré la chanteuse bahiannaise au cours d'un programme de télévision en commentant son éviction annoncée la veille. (E-llico.com)
25.11.05

Pologne - Poznan: la mobilisation se poursuit en Pologne et à l'étranger
La répression par la police d'un rassemblement pacifique à Poznan la semaine dernière (lire Quotidien du 21 novembre) semble avoir lancé un réel mouvement de solidarité. En Pologne même, des manifestations de soutien aux gays et aux lesbiennes de Poznan seront organisées tout le week-end du 25 novembre 05 à Cracovie, Gdansk, Lodz ou Varsovie et un nouveau rassemblement est prévu à Poznan. En France, Sos Homophobie "exprime son indignation et ses plus vives protestations face à de tels agissements survenus dans un pays membre de l'Union Européenne" après les brutalités policières et des manifestants d'extrême droite et les arrestations de militants homos. Dans un communiqué, l'association rappelle que "les droits des minorités sont mentionnés dans la Charte des Droits fondamentaux à laquelle la Pologne est liée sans aucune concession possible en raison de son adhésion à l'Union européenne". (...) (Tetu.com)
25.11.05
> Le site polonais de KPH-Campaign Against Homophobia: www.kampania.org.pl

Vatican - Vives réactions à l'instruction papale anti-gay
Alors qu'elle devait être officiellement rendue publique la semaine prochaine, l'instruction papale interdisant le sacerdoce aux prêtres gays a été publiée le 22 novembre 05 sur le site internet d'une agence catholique contestataire, Adista. Les réactions ont été immédiates. En France, le magazine catholique réformiste Golias juge ce texte "scandaleux, discriminatoire et insultant". "Le plus grave, dans ce texte, c'est que les homosexuels sont quasiment considérés comme des handicapés, puisqu'il est clairement écrit qu'ils se trouvent "dans une situation qui est un grave obstacle à des relations correctes avec les hommes et les femmes", a affirmé à l'AFP son rédacteur en chef, Christian Terras. Ce texte va entretenir un climat malsain dans l'Église, on va vers de plus en plus de délations, qui ne pourront être basées que sur des rumeurs ou des jugements discriminatoires."
En Allemagne, pays d'origine du pape Benoît XVI, de nombreux élus, de droite comme de gauche, ont fustigé l'instruction. "Il est surtout inacceptable que non seulement les homosexuels, mais aussi ceux qui soutiennent le mouvement gay, soient exclus de la prêtrise, souligne le député libéral (droite) Hans-Michael Goldmann, chargé des questions religieuses au sein de son parti, qui précise sur son site internet être lui-même catholique. Jésus lui-même nous a enseigné par ses actes que Dieu aime et accepte tous les hommes. Le fait que le Vatican revienne sur ce principe de base est effrayant. C'est un signe inquiétant d'une intolérance croissante dans notre société." "Lorsque le Vatican exige plus des séminaristes homos que des aspirants prêtres hétéros, c'est de la discrimination, et c'est indéfendable", surenchérit le député Verts Volker Beck, en estimant que "cette directive s'apparente à une diabolisation théologique des homosexuels". "Même l'abstinence ne les sauve pas (de la condamnation de l'Église)", regrette-t-il.
Aux États-Unis, où ont eu lieu de nombreux scandales pédophiles (amalgame, quand tu nous tiens) à l'origine de ce texte, une association de prêtres actifs dans la communauté homosexuelle a elle aussi dénoncé le texte, estimant qu'il conduira à plus de refoulement. Selon Francis DeBernardo, directeur exécutif de l'association New Ways Ministry, le Vatican a "une conception terriblement étroite et ignorante» de ce qu'est l'homosexualité, qui va bien au-delà du simple "désir de se livrer à certains actes sexuels". L'approche du Vatican conduit à une attitude "méprisante" pour les prêtres et séminaristes gay, estime-t-il. Il note que la directive du Vatican pourrait être perçue comme provocatrice par certains prêtres et séminaristes homosexuels, poussés à "défier cet enseignement en reconnaissant publiquement leur orientation. Et elle encouragera ceux qui travaillent à l'accueil des gays et des lesbiennes à redoubler leurs efforts", ajoute-t-il. (Tetu.com - Judith Silberfeld)
25.11.05

Suisse - Instruction contre les prêtres gays: les évêques suisses soutiennent le pape
"Si une tendance homosexuelle ne permet pas à un homme de vivre dans la chasteté, alors une admission aux Ordres Sacrés n’est pas possible", rappellent les évêques catholiques de Suisse dans une déclaration publiée le 23 novembre à propos d’une instruction romaine publiée ce même jour par l’agence italienne "Adista": "Instruction sur les critères de discernement vocationnel au sujet des personnes présentant des tendances homosexuelles en vue de l’admission au séminaire et aux ordres sacrés".
"Nous sommes profondément reconnaissants à tous les prêtres qui vivent leur vocation dans une grande fidélité", affirment d’emblée les évêques.
Ils soulignent: "Au cœur de nos réflexions sur l’accès au sacerdoce, il n’y a pas la question de l’orientation sexuelle, mais la disponibilité à suivre le Christ de manière cohérente".
Ils citent leur Lettre pastorale d’octobre 2002: "Il est de notre devoir d’évêques de discerner avec prudence qui aura reçu ce charisme du sacerdoce et qui, par conséquent, pourra être accepté ou non pour un ministère dans l’Eglise".
L’instruction, précisent-ils, retient "que l’Eglise [...] ne peut pas admettre au Séminaire et aux Ordres Sacrés ceux qui pratiquent l’homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent ce qu’on appelle la culture gay. "
Et de commenter: "Celui qui décide délibérément d’une vie de célibataire en s’engageant pour l’Eglise, ne peut pas cultiver en toute sincérité un style de vie qui est opposé à cette décision ou prendre une position qui n’est pas compatible avec celle de l’Eglise".
Les évêques de Suisse affirment: "Si une tendance homosexuelle ne permet pas à un homme de vivre dans la chasteté, alors une admission aux Ordres Sacrés n’est pas possible. L’intention première de cette position doit, d’un côté être à la hauteur de la mission de l’Eglise, de l’autre de chaque individu".
Ils concluent: "Ce qui nous tient à cœur, c’est que chaque séminariste et chaque prêtre fasse l’expérience d’un accompagnement humain et spirituel qui l’aide à vivre avec conviction et en liberté son style de vie." (Catholique.org)
25.11.05

France - Déportation homosexuelle: décès de Pierre Seel
La famille de Pierre Seel et le Mémorial de la Déportation Homosexuelle ont annoncé le décès de Pierre Seel le 25 novembre 2005, à Toulouse. Pierre Seel était âgé de 82 ans.
Déporté à l’âge de 17 ans, Pierre Seel s’est battu toute sa vie pour faire reconnaître par les autorités françaises la déportation d'homosexuels pendant la seconde guerre mondiale.
Déporté au camp du Struthof, en Alsace, il fut ensuite enrôlé de force dans l'armée allemande et envoyé sur le front russe.
Son coming out en 1982, en réaction aux propos homophobes de Monseigneur Elchinger, évêque de Strasbourg, puis son témoignage, "Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel", publié en 1994 avec le concours de Jean Le Bitoux, co-fondateur de "Gai Pied", ont été des moments forts de la lente reconnaissance de la déportation homosexuelle en France par les autorités officielles.
Un service religieux sera donné le lundi 28 novembre 2005 et sera suivi d'une mise en terre dans le cimetière de Brames, dans le Lot-et-Garonne.
Pierre Seel: figure emblématique de la déportation homosexuelle
Pierre Seel disparaît quelques jours après la reconnaissance officielle par la présidence de la République de la déportation homosexuelle par une cérémonie au camp de Natzweiler-Struthof. C’est dans ce camp, dans le Bas-Rhin, que Pierre Seel, comme d’autres homosexuels, avait été déporté et torturé. Il avait alors 17 ans. Jeune homosexuel, il avait été raflé, arrêté et déporté. Son calvaire, il le racontera, bien des années plus tard, dans un livre-témoignage bouleversant qui constituera un moment capital dans la lente reconnaissance de la déportation homosexuelle en France. Figure courageuse et emblématique de ce combat pour la mémoire, Pierre Seel ne se sera pas battu en vain.
Son cas, longtemps seul connu, permettra des années plus tard qu’une liste de 210 noms de Français, déportés par les nazis en raison de leur homosexualité, soit enfin officialisée.
Grâce à Pierre Seel et à ceux qui ont accompagné son combat, il ne sera plus possible de refuser aux homosexuels de participer aux cérémonies commémoratives comme ce fut si souvent le cas… Une page est, enfin, tournée. (...) (E-llico.com)
25.11.05

GB - Elton John se "mariera" le 21 décembre 2005
Comme il l'avait laissé entendre en avril, c'est à cette date qu'Elton John "épousera", lors d'une cérémonie privée, son compagnon, le producteur David Furnish. La loi autorisant les gays britanniques à s'unir entre en vigueur le 5 décembre.
La pop star britannique Elton John va "épouser" le 21 décembre prochain son compagnon de longue date David Furnish, dès l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les unions civiles en Angleterre, a-t-il annoncé dans une interview à paraître vendredi. "La cérémonie elle-même sera très privée", a déclaré Elton John au magazine Attitude. "Ce sera une très petite affaire de famille et après il y aura une soirée quelque part, qui doit encore être préparée", a ajouté le chanteur, âgé de 58 ans. "Mais la cérémonie elle-même sera (entre) les parents de David et mes parents et nous deux", a-t-il insisté.
Les mariages homosexuels ne sont pas autorisés en Grande-Bretagne, mais à partir du 5 décembre, les couples homosexuels pourront contracter des "unions civiles". Celles-ci devront toutefois être annoncées 15 jours à l'avance, d'où la date du 21 décembre pour celle d'Elton John et de son compagnon.
"J'applaudis la Grande-Bretagne de s'être ouverte à la diversité de notre société"
Sir Elton John et David Furnish, un producteur canadien de 16 ans son cadet, se sont rencontrés il y a douze ans. "En ce qui me concerne, j'ai toujours considéré que j'étais engagé avec Elton et il est la personne avec laquelle j'ai envie de passer le reste de ma vie", a déclaré ce dernier. "Donc dans un sens, je n'ai pas le sentiment que la dynamique de notre relation va changer." "Mais d'un point de vue social, je pense que c'est immensément important. C'est un changement majeur, majeur. (...) Et j'applaudis la Grande-Bretagne de s'être ouverte à la diversité de notre société", a-t-il ajouté.
Dans une interview au Daily Mirror en avril dernier, Elton John avait indiqué que la cérémonie aurait probablement lieu à Windsor, la petite ville du sud-ouest de Londres où le prince Charles a épousé Camilla Parker Bowles le 9 avril. Le "mariage" d'Elton John avec Furnish sera son deuxième. En 1984, il avait épousé une Allemande, Renate Blauel, dont il avait divorcé quatre ans plus tard. (TF1.fr)
25.11.05

Vatican - Instruction contre les prêtres homos: des contestataires en publie l'intégralité
Après les indiscrétions de deux quotidiens italiens, des catholiques contestataires publient l'intégralité de l'Instruction du Vatican sur internet. Ce texte devait être publié par l'Osservatore Romano, l'organe de presse du Vatican, le 29 novembre.
Sous le titre "Adista anticipe le document du Vatican sur l'exclusion des homosexuels du sacerdoce", l'agence catholique met en exergue ces quelques mots de l'Instruction: "Si un candidat pratique l'homosexualité ou présente des tendances homosexuelles profondément enracinées, son directeur spirituel, tout comme son confesseur, ont le devoir de le dissuader, en toute conscience, du sacerdoce". Adista relève qu'en substance, tel est le contenu de l'Instruction appelée officiellement "Les critères de discernement de vocation concernant les personnes à tendances homosexuelles en vue de leur admission au séminaire et aux ordres sacrés".
Il a fallut huit années de gestation pour que ce document d'à peine cinq pages, divisés en trois chapitres, soit approuvé. Il réaffirme la position du Catéchisme de l'Eglise catholique qui distingue les actes homosexuels ("immoraux et contraires à la loi naturelle"), des tendances homosexuelles ("objectivement désordonnées"). Mais, afin d'être admis au séminaire et au sacerdoce, cette distinction n'a plus lieu d'être: s'il est vrai que les personnes qui manifestent de telles tendances, affirme le document, "doivent être accueillies avec respect et délicatessse, l'Eglise, en respectant profondément les personnes en question, ne peut pas admettre au Séminaire et aux Ordres sacrés des personnes qui pratiquent l'homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent la soi-disant culture gay".
Adista précise que le document a été approuvé par le pape Ratzinger (elle s'abstient de le nommer Benoît XVI), le 31 août 2005, et a été signé le 4 novembre par le cardinal Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l'Education catholique, et par le secrétaire mons. J. Michel Miller. Ce texte réaffirme en l'actualisant la ligne constante de l'Eglise catholique, qui est de refuser l'accès à la prêtrise aux homosexuels. Le dernier texte sur ce sujet remonte à 1961.
Pink Cross: "De l'homophobie à l'état pur"
La réaction de Pink Cross ne s'est pas fait attendre. Dans un communiqué daté du 23 novembre, l'Organisation suisse des gays qualifie "d'homophobie à l'état pur" les dernières déclarations du Vatican à l'encontre des homosexuel-le-s.
"Ni les sciences de la nature ni la théologie ne permettent de nier la "maturité émotionnelle" chez certains êtres humains sur la base de leur orientation sexuelle, pas plus qu'on ne peut se fonder sur des versets bibliques pour le faire. La volonté et à l'aptitude relatives à la chasteté ne dépendent pas non plus de l'orientation sexuelle.
Pink Cross déplore fortement que le Vatican contribue une fois de plus à empêcher l'intégration des homosexuel-le-s dans la société et à maintenir leur discrimination. L'Eglise Catholique-Romaine ferait mieux de repenser de fond en comble son attitude à l'égard de la sexualité, une attitude si éloignée de la réalité humaine, et de s'excuser pour les centaines de milliers d'homosexuel-le-s dans la mort desquel-le-s elle a directement ou indirectement une responsabilité".

(Swissgay.ch) 23.11.05
> L'agence catholique Adista
> Lire aussi: "Rome - Interdiction de sacerdoce: contre les prêtres homos et la "culture gay"
> "Lettre aux évêques de l'Eglise catholique sur la pastorale à l'égard des personnes homosexuelles" du Cardinal Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, 1er octobre 1986

Kenny - South ParkUSA - "South Park", Tom Cruise et le placard
Quand "South Park" décide de coller à l'actualité people, cela donne l'épisode le plus hilarant et le plus médiatisé qu'ait connu la série. Tom Cruise apparaît en guest star involontaire des aventures de Cartman, Kyle, Stan et Kenny.

Stan rencontre d'abord la réincarnation de Ron Hubbard, le fondateur de la scientologie, puis Tom Cruise. L'acteur (presque aussi hystérique que dans l'émission d'Oprah Winfrey), parle à Dieu et lui demande quel est le meilleur acteur sur terre… Dieu lui répond Leonardo Di Caprio. Tom Cruise, boudeur, décide de s'enfermer dans un placard. Le message est d'autant plus clair que l'acteur ne voudra plus jamais en sortir. Nicole Kidman, John Travolta et le rappeur R. Kelly essaient de l'en persuader, sans succès. Travolta et R. Kelly finiront par l'y rejoindre, mais sans Nicole Kidman. Tom Cruise aura le mot de la fin: "Tu vois, c'est fun d'être dans le placard." Tout ceci n'est qu'une fiction. Dans la vraie vie, Tom Cruise fait la une des journaux people pour son récent cadeau à sa fiancée Katie Holmes, un jet privé de 20 millions de dollars. (Tetu.com) 23.11.05
> Southpark

 

  Plus d'infos

61 - 60 - 59 - 58 - 57 - 56 - 55 - 54 - 53 - 52 - 51 - 50 - 49 - 48 - 47 - 46 - 45 - 44 - 43 - 42 - 41 - 40 - 39 - 38 - 37 - 36 - 35 - 34 - 33 - 32 - 31 - 30 - 29 - 28 - 27 - 26 - 25 - 24 - 23 - 22 - 21 - 20 - 19 - 18 - 17 - 16 - 15 - 14 - 13 - 12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07 - 06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

  Derniers titres
  Suisse - Un séropositif étranger sera renvoyé, décide le Tribunal administratif fédéral
  Grenoble - Concert de Capleton annulé
  Suisse - Un CD homophobe retiré de la vente
 
USA - En direct, un journaliste au bord des larmes pour le mariage gay
  Allemagne - Un CD homophobe ne sera pas distribué
  Californie - Le mariage homo interdit
  Capleton - Homophobie : les défaillances du système lausannois

 

  Vos réactions

 

 Publicité

 

   
 

 

 
 Services

   
1 shoe.org

165.420

2 purplemoon.ch

290.590

3 swissgay.ch

348.659

4 gay.ch

507.022

5

joy4men.ch

723.176

  TOP 20 : le classement
  Votre publicité moins cher !

Recevez nos infos.
Votre email :




Mailing list, liste de diffusion et gestion d'emailing

Les articles des internautes

Vous avez quelque chose à dire ?
Publiez votre article sur Swissgay.ch en 2 clics.

Faut-il interdire Capleton et les artistes qui appellent au meurtre d’homosexuels ?

Oui, bien sûr !
Si on interdit tous les artistes homophobes, où va-t-on ?
Boycottons !
Non, la liberté d’expression prime sur tout.
Capleton ? Connais pas et ne veux pas connaître.
A ignorer ! Pourquoi leur faire encore de la pub ?
Oui. On ne fait pas reculer la haine sans la combattre.
Non : on est en démocratie et chacun est libre de dire ce qu’il pense.


Voir les résultats
Swisstools.net
Tous les sondages

Mesures d'audience


Google Analytics

Weblog Deckpoint
Alexa
Netcraft
Trafficestimate

 
 
 
   
 

   
   
 Publicité

   
   

 
 
 
     
Publicité Swissgay.ch

 

top

Swissgay.ch | Swissgay.ch/Elle | Annonces | Chat | Webcam chat | Agenda | Guide gay et lesbien | Infos | Vos articles | Forums | Liens
Top 20 | Sondages |
Voyages | Colocation | Météo | Email gratuit | Programmes TV | Sorties cinéma | Vidéos | Radio-TV en ligne | E-cartes
Votre publicité - Tarifs - Fixez votre prix | Newsletter | Recommander | Qui ? | Contact | Rechercher

Swissgay.ch sur Netvibes

Abonnez-vous au flux rss Actualité Swissgay.ch : http://swissgay.ch/rss.xml  -  Rejoignez Swissgay.ch sur Facebook :  Swissgay.ch sur Facebook

© Kaos Editions 1998-2010 - Swissgay.ch - Genève