Swissgay.ch home
  Guide-portail d'info gay, bi et lesbien suisse

Votre publicité sur Swissgay.ch

 

   
   
   
 

in englishauf deutschin italianoen españolem Português翻译成中文

 







 
 
 
 Les infos  [+/-]
60 - 59 - 58 - 57 - 56 55 - 54 - 53 - 52 - 51 50 - 49 - 48 - 47 - 46 45 - 44 - 43 - 42 - 41 40 - 39 - 38 - 37 - 36 35 - 34 - 33 - 32 - 31 30 - 29 - 28 - 27 - 26 25 - 24 - 23 - 22 - 21 20 - 19 - 18 - 17 - 16 15 - 14 - 13 - 12 - 11 10 - 09 - 08 - 07 - 06 05 - 04 - 03 - 02 - 01
 Magazines gays
 Vos articles
 Rechercher

Web Swissgay
 iPhone - Mobile

Swissgay.ch (Agenda + Guide) sur votre iPhone/mobile ! Tapez : swissgay.ch/m
 Partagez

Bookmark and Share

 Flux RSS

http://swissgay.ch/rss.xml
Subscribe
http://www.itsmynews.com

 Partenaires

Easyroommate.ch
Nathan gay café-bar
Ptisitegay.net
Swissgay blog
 Dons

Pour soutenir et développer Swissgay.ch. Merci !

 
Les infos | Rechercher une info | Réagir | Magazines gays | Vos articles
 
  Les infos - 27
USA - La Cour suprême refuse d'interdire les mariages homos
La Cour suprême des États-Unis a annoncé hier, lundi 29 novembre, qu'elle ne se saisirait pas de la question de la légalité de l’ouverture du mariage aux couples du même sexe, en rejetant une requête d'opposants à ce type d'unions, légalement célébrées depuis six mois dans le Massachusetts. La Cour suprême n'a fourni, comme à son habitude, aucune justification pour sa décision de rejeter une requête d'un groupe conservateur de Floride, Liberty Counsel, souhaitant dénier aux juges du Massachusetts l'autorité de légaliser le mariage des couples homosexuels. La Cour suprême du Massachusetts avait décidé le 18 novembre 2003 d'autoriser ces mariages, après la plainte de sept couples homosexuels s'estimant discriminés, faisant de cet État le premier aux Etats-Unis à légaliser ces unions. Dans sa requête devant la Cour suprême fédérale, un groupe de conservateurs avait fait valoir, en vain, que la Cour suprême du Massachusetts avait outrepassé ses droits en «reformulant la définition du mariage». «En clair, les États sont libres de reconnaître les mariages de couples gays et lesbiens s’ils le souhaitent», a commenté le démocrate Michael Lawlor, co-président du Comité judiciaire. L'association de défense des droits des homosexuels Lambda Legal a salué la décision de la Cour suprême, se félicitant de ce que «des couples homosexuels aimants aient les protections essentielles dont leurs familles ont besoin». Plusieurs plaintes sont en attente de décision en Californie, dans le New Jersey, l'État de New York et l'État de Washington, a souligné Lambda Legal. (Tetu.com - 30.11.04)

Web - Swissgay.com à vendre
Le nom de domaine Swissgay.com est à vendre sur internet. Alors que le prix demandé est de $ 10'000, aucune offre n'a pour l'instant dépassé les $ 9'000. Et il ne reste que 7 jours pour l'acquérir. D'autres, non rattachés à un nom de pays, atteignent des sommes nettement plus considérables. Ainsi Gays.com atteint déjà les $ 300'000 et Gaymovie.com $ 50'000. Des centaines de noms de domaine sont aussi à vendre pour moins de $ 200. Plus simple et créatif: en inventé un nouveau. Et c'est gratuit.. (Swissgay.ch - 28.11.04)

Amérique du Nord - De plus en plus d'américains fuient le "Jesus Land" vers le Canada    ( cliquer pour agrandir )
Il y a d’abord eu cette carte en forme de boutade qui circule sur Internet. On y voit l’Amérique du Nord divisée entre “les Etats-Unis du Canada”, qui comprennent le Canada et les Etats américains remportés par John Kerry, et “Jesusland”, formé par les Etats qui ont voté George Bush. Mais, apparemment, depuis le 3 novembre, de nombreux Américains songent vraiment à faire de leur voisin du Nord leur deuxième patrie. Ainsi le webzine Slate propose un guide intitulé “Comment déménager au Canada”, en offrant des liens vers le consulat et les services de l’immigration du Canada. “Le Canada a toujours été un refuge pour les Américains qui fuient leur pays pour des raisons politiques”, remarque Slate en rappelant que, “pendant la guerre du Vietnam, des dizaines de milliers d’insoumis ont passé la frontière”.
D’ailleurs, souligne Le Devoir, “sur le site Internet d’Immigration Canada, on observe une fréquentation beaucoup plus élevée qu’à l’habitude. ‘Normalement, ça tourne autour de 20 000 visites par jour. Mais [le 3 novembre] on a atteint les 179 OOO visites, ce qui a fracassé le record, qui était de 90 000 visites’, dit Maria Iadinardi, porte-parole d’Immigration Canada. Elle ajoute qu’un pourcentage élevé de visites (64 %) provient des Etats-Unis.”
“Qui sont ces Américains qui songent à quitter le pays ?” s’interroge le quotidien de Montréal. “Ils tendent à être de gauche et politiquement informés, bouleversés par le Patriot Act, le mépris de l’environnement et la guerre en Irak.” “Une autre catégorie d’Américains est toutefois susceptible de se transformer en insoumis : les homosexuels”,poursuit Le Devoir, car, pour nombre d’entre eux, “la victoire de Bush et les onze référendums qui ont opposé une fin de non-recevoir au mariage gay ‘n’annoncent rien de bon’”.
Mais le Canada n’est pas la seule destination possible pour les candidats à l’exil. Le site de Harper’s Magazine y va aussi de ses conseils et “se veut carrément délirant, suggérant plusieurs lieux d’asile : non seulement le Canada, mais aussi le Mexique, la France, ainsi que… la principauté de Sealand (une ancienne plate-forme militaire au large de l’Angleterre qui s’est autoproclamée territoire souverain en 1967)”, s’amuse Le Devoir. Et, en Californie, le San Francisco Chronicle constate que les consulats de Nouvelle-Zélande et d’Australie reçoivent de nombreux appels. “Les Américains sont drôles, remarque une responsable australienne. Ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, alors ils veulent partir." (Courrier Internatinal - 27.11.04)

Les homosexuels, "victimes" des élections en Roumanie, selon des ONG
Plusieurs ONG roumaines ont dénoncé mardi la campagne électorale "sale" et l'utilisation de la communauté homosexuelle de Roumanie comme "masse de manoeuvre" par les partis, à quelque jours seulement des législatives et du premier tour de la présidentielle de dimanche.
"Nous demandons à tous les partis de mettre fin à ces attaques visant à discréditer une communauté qui se heurte déjà à l'exclusion et à l'intolérance. Les homosexuels sont devenus des victimes colatérales de cette campagne électorale", a affirmé un communiqué de l'association Accept, qui défend les homosexuels en Roumanie, soutenue par d'autres ONG.
Le thème de l'homosexualité est devenu un sujet central de la campagne électorale actuelle, après les déclarations en faveur du mariage de deux personnes du même sexe, faites par le candidat de l'alliance d'opposition "Justice et Vérité" (DA, centre-droit) à l'élection présidentielle et maire de Bucarest, Traian Basescu.
Alors que M. Basescu a affirmé avoir "assumé la réalité dans un pays où le nombre d'homosexuels est estimé à près de 20% de la population", Parti Social Démocrate (PSD au pouvoir) a vivement rejeté l'idée des mariages homosexuels et qualifié de "honte" les propos du maire de Bucarest.
"Dire qu'un roumain sur cinq est homosexuel est une honte, une offense. Permettre le mariage et l'adoption d'enfants par les couples homosexuels, cela n'arrivera jamais en Roumanie, je peux vous l'assurer", a lancé le ministre des Affaires étrangères et futur Premier ministre en cas de victoire du PSD, Mircea Geoana, lors d'une réunion électorale à Targoviste (sud-est) samedi dernier. (...)
"Le thème de l'homosexualité ne devrait surtout pas faire l'objet d'une polémique électorale, mais plutôt d'un vrai débat public visant au respect des droits de cette communauté dans un pays où l'Eglise orthodoxe traditionnellement conservatrice joue encore un rôle important", estime pour sa part une réprésentante de l'association Accept, Iustina Ionescu.
L'association Accept, qui a obtenu en 2002, à l'issue d'une rude bataille, la dépénalisation des relations homosexuelles entre adultes consentants, a recensé ces dernières années une vingtaine d'agressions policières contre des homosexuels en Roumanie. (AFP - 23.11.04)

Droits homosexuels - Toujours plus de Français les refusent
Un sondage Ipsos - Têtu disponible depuis le 29 novembre 2004 montre une France moins ouverte aux droits des homosexuel(le)s depuis le mariage de Bègles en juin dernier. 65% des Français interrogés les 29 et 30 octobre 2004 sont favorables à des droits pour les homosexuel(le)s égaux à ceux des hétérosexuels. Mais ils étaient encore 70% en février, soit avant le mariage célébré à Bègles par son maire Noël Mamère. Alors que 30% sont aujourd'hui contre l'égalité des droits, ils n'étaient que 20% auparavant.
L'institut Ipsos appelle cela "L'effet Bègles". Ce mariage a "réellement lancé le débat. (...) La question du mariage des homosexuels se pose concrètement, à tel point qu'elle est allée jusqu'à jouer un rôle dans la campagne électorale américaine.". Un débat plus crispé qui expliquerait le durcissement des prises de position.
Ipsos note que 79% des moins de 35 ans estiment que les homosexuel(le)s doivent obtenir les mêmes droits, contre seulement 58% des plus de 35 ans. Les femmes disent oui à l'égalité à 70% contre 60% des hommes, et les sympathisants de la gauche à 76% contre 58% à droite.
Par contre, les autres résultats de ce sondage montrent une grande stabilité par rapport aux chiffres de février. Ainsi, pour 41% des Français, les homosexuels devraient éviter de montrer qu'ils le sont dans les lieux publics et s'abstenir, par exemple, de s'embrasser. 31% estiment que les homos ont une sexualité anormale et 22% que ce ne sont pas des gens vraiment comme les autres. Sur toutes ces questions, les catégories de personnes les plus ouvertes sont toujours les mêmes: les jeunes, les femmes, les sympathisants de la gauche et les plus diplômés.
Plus grave: 7% des Français jugent les actes de violence à l'égard des homosexuels parfois compréhensibles ! A noter toutefois que 91% des personnes interrogées s'indigne devant une telle affirmation.
Face à la présence toujours plus visible des homosexuel(le)s dans les médias, que montre le lancement de Pink TV, 61% des Français jugent que cette évolution est une bonne chose et reflète mieux la diversité de notre société, alors que 36% ne sont pas d'accord avec cette idée. 33% des Français estiment que cette évolution est regrettable et que les homos sont trop présents.
Enfin, pour 56% des personnes interrogées, il existe un lobby homosexuel en France. Parmi elles, 53% estiment que c'est une bonne chose pour faire avancer les droits des homosexuels. (Swissgay.ch - Ipsos-Têtu - 30.11.04)

 

  Plus d'infos

61 - 60 - 59 - 58 - 57 - 56 - 55 - 54 - 53 - 52 - 51 - 50 - 49 - 48 - 47 - 46 - 45 - 44 - 43 - 42 - 41 - 40 - 39 - 38 - 37 - 36 - 35 - 34 - 33 - 32 - 31 - 30 - 29 - 28 - 27 - 26 - 25 - 24 - 23 - 22 - 21 - 20 - 19 - 18 - 17 - 16 - 15 - 14 - 13 - 12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07 - 06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

  Derniers titres
  Suisse - Un séropositif étranger sera renvoyé, décide le Tribunal administratif fédéral
  Grenoble - Concert de Capleton annulé
  Suisse - Un CD homophobe retiré de la vente
 
USA - En direct, un journaliste au bord des larmes pour le mariage gay
  Allemagne - Un CD homophobe ne sera pas distribué
  Californie - Le mariage homo interdit
  Capleton - Homophobie : les défaillances du système lausannois

 

  Vos réactions

 

 Publicité

 

   
 

 

 
 Services

   
1 shoe.org

165.420

2 purplemoon.ch

290.590

3 swissgay.ch

348.659

4 gay.ch

507.022

5

joy4men.ch

723.176

  TOP 20 : le classement
  Votre publicité moins cher !

Recevez nos infos.
Votre email :




Mailing list, liste de diffusion et gestion d'emailing

Les articles des internautes

Vous avez quelque chose à dire ?
Publiez votre article sur Swissgay.ch en 2 clics.

Faut-il interdire Capleton et les artistes qui appellent au meurtre d’homosexuels ?

Oui, bien sûr !
Si on interdit tous les artistes homophobes, où va-t-on ?
Boycottons !
Non, la liberté d’expression prime sur tout.
Capleton ? Connais pas et ne veux pas connaître.
A ignorer ! Pourquoi leur faire encore de la pub ?
Oui. On ne fait pas reculer la haine sans la combattre.
Non : on est en démocratie et chacun est libre de dire ce qu’il pense.


Voir les résultats
Swisstools.net
Tous les sondages

Mesures d'audience


Google Analytics

Weblog Deckpoint
Alexa
Netcraft
Trafficestimate

 
 
 
   
 

   
   
 Publicité

   
   

 
 
 
     
Publicité Swissgay.ch

 

top

Swissgay.ch | Swissgay.ch/Elle | Annonces | Chat | Webcam chat | Agenda | Guide gay et lesbien | Infos | Vos articles | Forums | Liens
Top 20 | Sondages |
Voyages | Colocation | Météo | Email gratuit | Programmes TV | Sorties cinéma | Vidéos | Radio-TV en ligne | E-cartes
Votre publicité - Tarifs - Fixez votre prix | Newsletter | Recommander | Qui ? | Contact | Rechercher

Swissgay.ch sur Netvibes

Abonnez-vous au flux rss Actualité Swissgay.ch : http://swissgay.ch/rss.xml  -  Rejoignez Swissgay.ch sur Facebook :  Swissgay.ch sur Facebook

© Kaos Editions 1998-2010 - Swissgay.ch - Genève